Aujourd'hui :11 July, 2020
7sur7

RDC-Covid-19 : Filimbi appelle les autorités chinoises à mettre fin aux tests forcés des africains

Le mouvement citoyen Filimbi a dénoncé la discrimination, l’harcèlement et  l’humiliation persistants contre les ressortissants africains en Chine, plus particulièrement dans la grande métropole de Canton (Guangzhou) suite au coronavirus.

C’est ce qu’a indiqué une lettre ouverte de protestation parvenue à 7SUR7.CD ce mardi 28 avril 2020, envoyée à Zhu Jing, l’ambassade de Chine en RDC.

En outre, le mouvement citoyen Filimbi, à travers son coordonnateur Floribert Anzuluni, a condamné 
la ségrégation et la stigmatisation de nombreux africains. 

« Alors qu’ils ne présentent aucun symptôme du Covid-19, certains africains sont obligés de subir, de manière inhumaine et sélective, des enquêtes épidémiques et des tests  d’acide nucléique avec une mise en quarantaine de 14 jours même s’ils n’ont pas voyagé hors du territoire et n’ont eu aucun contact avec des personnes infectées », a expliqué Filimbi à l’ambassadeur de Chine en RDC.

Filimbi appelle les autorités chinoises au sens de responsabilité et a protéger non seulement leurs ressortissants mais tous ceux qui ont choisi de vivre en Chine dans le respect des lois et des mœurs de ce pays. 

« Nous exigeons  immédiatement la fin des tests, de la quarantaine, des violences et des autres traitements inhumains infligés aux africains », a conclu le mouvement.

Depuis plusieurs semaines, beaucoup d’africains disent avoir été victimes de discrimination et d’arrestation abusives en Chine, précisément à Canton dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. 

Ange Makadi Ngoy

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :