Aujourd'hui : 1 October, 2020
7sur7

RDC : Des journalistes et techniciens de radios de Lubero-Butembo-Beni formés sur la sécurité physique, juridique, psychosociale et numérique

Une vingtaine des journalistes et techniciens de radios communautaires de la ville de Butembo et des territoires de Lubero voire Beni ont subi une formation de 3 jours (du mardi 07 au jeudi 09 juillet 2020, Ndlr) sur la sécurité physique, juridique, psychosociale et numérique. Deux médias en ligne ont été associés à cet atelier de formation. Il s’agit de 7SUR7.CD et d’ACTU30-INFO. 

C’est le Collectif des Radios Communautaires et Télévisions du Nord-Kivu (CORACON) qui a organisé cette série de formation des professionnels de médias avec comme objectif de contribuer à la réduction des crimes commis à l’endroit des journalistes dans les deux Kivu. 

« Nous avons commissionné par le CORACON pour conduire ces genres des formations après une longue étude. Il a été remarqué que dans le Nord-Kivu et Sud-Kivu, il ne se passe pas une année ou deux ans sans qu’il y ait des journalistes qui soient victimes d’une agression physique soit d’une menace de mort, soit d’une tuerie. Dans moins de dix ans on a cas même perdu plus de dix personnes. Pour prévenir, dans un milieu insécure comme le nôtre, il fallait partager avec les journalistes, comment ils peuvent se protéger à bien faire le travail », avait déclaré Tuver Wundi, l’un des formateurs, lors de l’ouverture de ladite formation. 

Jeudi (jour de la clôture, Ndlr), un sourire s’est fait lire sur les visages des journalistes et techniciens de radios qui ont pris part à cette séance de renforcement des capacités. 

« Je me réjoui surtout d’avoir appris quelques choses sur la sécurité psychosociale et numérique ; pour moi c’était pour moi des nouvelles matières… Il a été question pour nous d’apprendre comment nous sécuriser. Nous sécuriser en tant que physique mais aussi sécuriser nos matériels (dictaphones, ordinateurs voire téléphones, Ndlr) et que juridiquement, il ne faudrait pas qu’on tombe dans certaines infractions liées à l’exercice de notre métier… En tout cas, c’est un ouf de soulagement, puisque nous avons constaté que dans certains de nos articles, on s’écartait un peu de la loi congolaise voire des règles régissant la presse au niveau de la RDC », ont réspectivement affirmé Richard Taghembwa (de radio Soleil), Georges Kisando (de la Voix de l’UCG) et Gloire Kamandi (de ACTU30.INFO).

Il sied de préciser par ailleurs qu’après l’étape de Butembo, s’en suivra celle de la ville de Beni, deux villes situées dans l’est de la République Démocratique du Congo. Cette série des formations appuyé financièrement par Free Press.

Joël Kaseso, à Butembo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :