Aujourd'hui :12 November, 2019
7SUR7.CD

RDC-Développement du secteur agricole : Le programme TAAT prêt à appuyer les institutions nationales dans la production des semences 

Le programme Technologies pour la Transformation de l’Agriculture (TAAT), lancé par la Banque Africaine de Développement (BAD) dans le cadre de la stratégie « Nourrir l’Afrique » mise en oeuvre par l’institut International d’Agriculture Tropicale (IITA), veut appuyer les institutions nationales et le secteur privé pour majorer leur capacité de production des semences, afin de les mettre à la disposition des producteurs agricoles à des coûts abordables. Ce, pour garantir le développement agricole de la RDC. 

C’est-ce qu’a indiqué le docteur Mpoko Bokanga, chef du bureau de coordination technique/TAAT, lors de la clôture de l’atelier de lancement de ce programme organisé à Kinshasa durant 3 jours soit du lundi 4 au mercredi 6 novembre 2019. 

Selon lui, ces assises ont permis aux participants d’avoir une vue d’ensemble sur les projets et programmes de développement agricole en RDC, un éclairage sur la stratégie « Nourrir l’Afrique » de la BAD comme cadre d’intervention du programme TAAT et une bonne compréhension des opportunités que ledit projet peut offrir au développement de l’agriculture dans le pays, en apportant un appui technique.

À l’issue de cet atelier,  qui a réuni les représentants du gouvernement, des experts des universités de la RDC et d’autres organisations internationales (BAD, FIDA, USAID, FAO etc.), 8 recommandations ont été formulées, à savoir : 

1. Formulation d’une stratégie nationale pour faciliter l’accès aux engrais ;

2. Mise à jour de la cartographie des sols de la RDC ;

3. L’accès aux données sur le climat et son exploitation pour le calendrier agricole de la RDC ; 

4. Développement de la capacité de production locale des semences (hybrides et synthétiques), en particulier et apporter une solution pour la chaîne de reconditionnement des semences en RDC ;

5. Proposition des experts par le programme TAAT pour les états généraux du secteur agricole en RDC ; 

6. Appui à la formulation de nouveaux projets ; 

7. Etablissement d’une plateforme d’échanges d’informations ;

8. Et l’assistance dans la lutte contre la chenille légionnaire d’autonne.

Présent à la cérémonie de clôture des travaux, Guy Mikulu Pombo, ministre du développement rural, a promis que « ces recommandations seront mises en application ».

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.