Aujourd'hui :14 October, 2019
7SUR7.CD

RDC-EPSP : « On ne doit pas tromper l’opinion, la gratuité sera effective à la suppression de la prime », (députée Bazizane)

Députée provinciale, rapporteure de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu et ancienne ministre de l’éducation dans le gouvernement provincial de Julien Palulu Kahongya, Adèle Bazizane estime que la gratuité de l’enseignement en RDC ne sera une réalité que lorsque « la prime qui pèse réellement sur les parents sera supprimée dans les écoles publiques ».

Elle l’a dit mardi 27 août 2019 à Goma (Nord-Kivu), après avoir pris part à une action caritative, de remise des fournitures scolaires à plus de 300 enfants orphelins, une action initiée par l’Association des Mamans Engagées pour l’Auto prise en Charge et le Développement « AMEAD-ASBL ».

Pour Adèle Bazizane, la suppression de certains frais dont le minerval, frais de bulletins et d’identification est une façon « de tromper l’opinion » car les parents ont plutôt besoin de la suppression de la prime.

« Le chef de l’Etat est déterminé à ce qu’il y ait effectivité de la gratuité de l’enseignement, alors nous voudrions voir le gouvernement accompagner cette gratuité jusqu’à la suppression effective de la prime qui est payée dans les écoles. Ça ne sert a rien de tromper l’opinion en disant qu’il y aura gratuité en supprimant 200 francs congolais de Sonas, 1000 FC de bulletin,… Ça serait utopie », a-t-elle déclaré.

Rappelons par ailleurs que le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo tient à tout prix à l’effectivité de la gratuité de l’éducation de base sur l’ensemble du territoire national dès la rentrée scolaire prévue le 2 septembre prochain. 

Glody Murhabazi depuis Goma

Source : 7sur7.cd

Share