Aujourd'hui :10 August, 2020
7sur7

RDC-EPST : La CONEPT propose 3 options dont la clôture de l’année scolaire 2019-2020 en faisant la moyenne des points obtenus par chaque élève 

« La Coalition Nationale de l’Éducation pour tous » (CONEPT RDC) préconise des pistes de solution pour la clôture de l’année scolaire 2019-2020 et la réouverture des écoles et des centres d’apprentissage en cette période où le secteur de l’éducation est impacté par la pandémie de Covid-19 qui sévit en RDC. 

Au cours d’un point de presse tenu ce jeudi 2 juillet 2020, son coordonnateur Jacques Tshimbalanga a fait savoir que ce train des mesures est l’aboutissement d’un long processus de réflexion ponctuée de réunions en ligne entre les acteurs opérant dans le secteur de l’éducation et des échanges avec des institutions et divers partenaires vivant à l’étranger. 

Par rapport à l’achèvement de l’année en cours dont les élèves du primaire et du secondaire avaient déjà consommé 150 jours des cours sur les 220 prévus cette année, l’analyse de la CONEPT RDC révèle 3 options parmi lesquelles il faut en choisir une :

1. Clôturer l’année scolaire en faisant la moyenne des points obtenus par chaque élève et programmer la rentrée scolaire vers le mois de septembre 2020 ; 

2. Clôturer l’année scolaire maintenant et admettre tous les élèves dans la classe supérieure (Pas de redoublement) ; 

3. Suspendre l’année scolaire et programmer l’ouverture des écoles au mois de septembre. 

S’agissant de la reprise des activités scolaires, J. Tshimbalanga met un accent particulier sur l’intention du gouvernement au sujet des dispositions préventives suivantes :

– Sécuriser les établissements, en tant que patrimoine, en assurant la présence des sentinelles, la prise en charge de l’eau et de l’électricité ; 

– Nettoyer et désinfecter systématiquement tous les établissements scolaires en amont et chaque jour à partir de la reprise ; 

– Définir un plan d’hygiène incluant tous les gestes barrières et la distribution gratuite aux écoles des matériels essentiels de protection tels que : Thermoflash, dispositifs de lavage des mains…

– Organiser le retour des enseignants à leur poste de travail et leur faire subir un test de la Covid-19 ; 

– Définir un plan de mouvement des apprenants (entrée à l’école, cour de récréation, taille de la classe avec 1 élève par table banc, sortie de l’école) ; 

– Prévoir un dispositif opérationnel de prise en charge de toute urgence signalée. 

– S’assurer de l’adhésion et de l’engagement de tous les acteurs (OSC, syndicats, parents, apprenants, guides religieux, coutumiers et communautaires) au scénario retenu ; 

– Vulgariser le plan de riposte des ministères de l’éducation. 

Pour la CONEPT, le secteur de l’éducation joue un rôle essentiel dans l’appui du secteur de la santé dans la riposte contre la pandémie de covid-19. 

D’où, cette structure recommande l’intégration dans les différents programmes d’éducation au niveau national, les messages sanitaires essentiels qui est une stratégie de responsabilité des enfants via la connaissance, avec pour objectif d’amener les familles à revoir leurs comportements. 

La CONEPT appelle le gouvernement à faire signer les cahiers de charge à tous les gestionnaires, promoteurs et chefs d’établissements pour respecter et faire respecter les gestes barrières et à convoquer un dialogue sociale avec les organisations syndicales des enseignants pour préparer un retour des classes apaisé.

Merveil Molo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :