Aujourd'hui :14 April, 2021
7sur7

RDC-exploitation des enfants dans les carrières minières : Microsoft, Apple, Dell Technologies et Tesla traduites en justice aux USA

Un collectif d’avocats principalement congolais résidant aux États-Unis d’Amérique ont déposé, depuis le 16 décembre 2019, à la Cour suprême des États-Unis, une plainte contre les grandes sociétés américaines dont Microsoft, Apple, Dell Technologies et Tesla, pour implication dans l’emploi et l’exploitation des enfants mineurs d’âge dans les carrières minières en République Démocratique du Congo.

Me Luc Fikiri Murefu, un des initiateurs de ce dossier, a, dans sa déclaration du vendredi 20 décembre, fait savoir que cette plainte cadre avec les lois de la RDC ainsi que de la loi internationale « Dodd Frank Act » qui interdit aux firmes américaines d’importer les minerais produits dans des zones des conflits du Congo et par les enfants mineurs.

« Cette plainte cadre avec les lois de nos pays ainsi que la loi internationale appelée Dodd Frank Act. Initiée par le régime Obama, cette loi est contre l’exploitation des enfants dans les carrières minières, principalement en République Démocratique du Congo. Les sociétés minières ne peuvent en aucun cas employer les enfants dans les carrières. La même loi interdit aussi l’usage des minerais qui proviennent des zones en guerre. Ce sont les deux principales conditionnalités de cette loi », a expliqué ce ressortissant congolais.

L’avocat congolais a indiqué que cette plainte a été déposée aux États-Unis puisqu’elle concerne essentiellement les compagnies américaines d’une part, et puisqu’elles sont protégées en RDC, d’autre part.

« Jusqu’à ce jour, c’est toujours dans notre pays que des enfants même ceux de 8 ans, sont employés dans les carrières. Et les autorités ne punissent pas ces sociétés qui font recours aux mineurs. Nous savons aussi que plusieurs sociétés sont protégées ou appartiennent à certaines autorités du pays. Nous avons compris que ça servirait à rien de déposer notre plainte au Congo puisque ces entreprises sont couvertes. Nous avons dans le passé adressé plusieurs lettres auprès de nos dirigeants même à la présidence, sans avoir de suite favorable », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « C’est pour cette raison que nous avons décidé, ensemble avec d’autres confrères, de faire cette plainte au niveau de la cour suprême de Washington contre toutes ces sociétés et les grandes entreprises américaines qui fabriquent leurs appareils, à partir de cobalt, cuivre et autres minerais produits par des enfants et dans des zones en guerre ».

Puisque le dossier a été jugé recevable au niveau de la Cour, Me Luc Fikiri a précisé qu’aucun effort ne sera ménagé dans cette bataille pour le respect des lois et pour l’intérêt des congolais, principalement des enfants.

« Nous fournissons des efforts pour que toutes les sociétés, comme Microsoft, Apple, Tesla et autres, qui paient des agents qui exploitent les mineurs dans les carrières, puissent arrêter. La pression est le seul moyen. Ces enfants devraient normalement se retrouver à l’école mais se retrouvent dans les carrières. Ces sociétés devraient normalement encadrer les enfants. Mais ce sont elles par contre qui les font souffrir. Mais puisque les Congo ne veut pas se prendre en charge, c’est pour cela, nous en tant que congolais, nous prenons en charge cette affaire », a martelé Fikiri Murefu.

JKM

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :