Aujourd'hui :23 September, 2020
7SUR7.CD

RDC : Face aux représentants des syndicats de magistrats, Félix Tshisekedi réitère son engagement à instaurer un État droit avec une justice indépendante

Le président de la République Félix Tshisekedi a échangé samedi 27 juin 2020,m à Kinshasa, avec les représentants des syndicats des magistrats de la RDC sur l’amélioration de leurs conditions socio-professionnelles ainsi que les propositions de lois des députés nationaux Garry Sakata et Aubin Minaku.

Au sortir de la rencontre, un des représentants des magistrats a fait savoir à la presse, que le chef du l’État leur a promis son accompagnement dans l’amélioration de leurs conditions socio-professionnelles et l’instauration d’un État qui devra reposer sur l’indépendance de la justice.  

« En ce qui concerne le premier point ainsi que le deuxième point, le président de la République était très attentif et il a promis de nous accompagner en ce qui concerne l’amélioration des conditions des magistrats parce que c’est lié à l’indépendance du pouvoir judiciaire. Et il nous a confirmé sa volonté de voir un État de droit s’installer dans notre pays, lequel devra reposer sur une justice distributive et sur l’indépendance du pouvoir judiciaire. Pour la deuxième situation, il a également promis de nous accompagner pour que la situation des magistrats soit relativement améliorée », a-t-il dit. 

Les représentants des syndicats des magistrats du Congo se sont dits, par ailleurs, « contents » d’avoir été reçus par Félix Tshisekedi, du fait que la « dernière fois où un chef de l’État de la RDC a reçu les magistrats remonte en 1991 », sous le règne de feu Joseph Mobutu. 

Leur entretien est intervenu au moment où les propositions de lois Minaku et Sakata défrayent la chronique au pays. Le ministre de la justice avait été d’ailleurs interpellé hier après que le gouvernement ait découvert qu’il avait transmis l’avis des observations de l’exécutif central sur ces propositions de lois depuis le 18 juin dernier, à l’insu « du Conseil des ministres ». 

De leur côté, les magistrats ont, dans une déclaration faite cette semaine, dénoncé ces lois « inopportunes et inconstitutionnelles ». 

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :