Aujourd'hui :24 February, 2020
7sur7

RDC – Faible mobilisation des recettes en janvier : le gouvernement appelle la population au civisme fiscal et met la pression sur les régies financières 

Malgré la stabilité relative du cadre macro-économique, les comptes publics sont au rouge à cause d’une faible mobilisation des recettes, observée depuis le début de cette année 2020. 

C’est-ce qui ressort de la réunion, mardi à Kinshasa, du comité de conjoncture economique présidée  par le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Pour faire face à cette situation, le gouvernement incite les régies financières à mobiliser davantage les recettes. 

« …Il se dégage de cette note de conjoncture que la situation, le cadre macroéconomique est relativement stable mais il y a quand même quelques risques, notamment la mobilisation des recettes est faible. Alors, nous devons inciter nos régies financières à mobiliser davantage.  Et nous avons aussi déploré que depuis le début de l’année, certes on est encore tout au début, mais on a pas encore pensé aux dépenses d’investissement », a indiqué Jean-Baudouin Mayo, ministre du budget, au sortir de la rencontre.

Le gouvernement a, par ailleurs, appelé la population congolaise au civisme fiscal en vue de doter le pays des ressources nécessaires permettant d’assurer son bon fonctionnement.

« Mais le peuple congolais, dans son ensemble, doit inciter tout le monde au civisme fiscal pour que nous apprenions à payer à l’Etat son dû en termes d’impôts et de taxes », a lancé le VPM du budget.

Lors de la réunion du comité de conjoncture économique du 13 janvier dernier, l’exécutif national a fait savoir que la RDC avait fini l’année 2019 en « beauté », car, d’après  J-B Mayo, « les performances recommandées par le Fonds Monétaire International (FMI) avait été atteintes ». En revanche, avait-il souligné, le pays fait face à une faible mobilisation des recettes en début d’année. D’où, l’appel du gouvernement aux régies financières et à la population congolaise à participer à la mobilisation des recettes. 

  « Beaucoup d’efforts doivent être fournis dans le cadre de l’exécution du budget 2020 parce que les 12 premiers jours ont montré quand même une certaine faiblesse dans la mobilisation des recettes. C’est pourquoi le premier ministre a invité les membres du gouvernement, chacun dans son secteur, de tenir des réunions pour mobiliser davantage des recettes. Les mêmes réunions seront tenues avec les régies financières pour les stimuler, les motiver à faire mieux.  », avait dit Mayo Mambeke.

Le gouvernement doit mobiliser en moyenne 1 milliard de dollars par mois pour espérer atteindre les 11 milliards $ de budget annuel de la RDC. 

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant