Aujourd'hui :24 January, 2020
7sur7

RDC – Fonction publique : La ministre Yollande Ebongo appelle à l’accélération de la restructuration des administrations centrales

Lors de l’atelier d’évaluation des structures standards organisé jeudi 12 décembre dernier par la Cellule de Mise en œuvre de la Réforme de l’Administration Publique (CMRAP), dans le cadre du Projet de Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique (PRRAP), la ministre de la fonction publique a appelé à l’accélération de la restructuration des administrations centrales et à l’extension de ce processus au-delà des ministères pilotes. 

Pour ce faire, il est, selon Yollande Ebongo, opportun de procéder à l’évaluation de fonctionnement des structures standards implantées dans les administrations publiques, « avant la prochaine vague dans d’autres ministères, en capitalisant l’expérience du passé ». 

C’est dans ce sens que le numéro un de la fonction publique a, par la même occasion, appelé à l’adaptation de l’administration publique à l’évolution du mode d’organisation et de gestion des services publics axés sur les résultats. 

« …Dans cette perspective, notre administration publique ne peut être efficiente et efficace dans ce rôle, au service du développement et du bien-être des populations, que si et seulement si elle est adaptée à l’évolution du mode d’organisation et de gestion des services publics axés sur les résultats et les performances », a déclaré la ministre de la fonction publique.

Y. Ebongo a, par ailleurs, réitéré son engagement à « conduire la réforme de l’administration publique, être constamment à l’écoute des parties prenantes afin de bâtir une nouvelle administration publique apte à remplir les missions dévolues à un État de droit moderne ». 

Elle a aussi annoncé dans un bref délai, la convocation de la revue globale du processus de la réforme de l’administration publique pour « en évaluer la valeur acquise ».

Il faut noter que les participants audit atelier devaient faire un état des lieux des structures standards, exposer les difficultés rencontrées dans leur implantation effective, en vue de proposer des solutions pour envisager le calendrier de la mise en œuvre des recommandations.

Les structures standards sont des structures à compétence horizontale commune  implantées dans les ministères, institutions et services publiques, dont la mise en œuvre a été recommandée par le gouvernement en 2013, a fait savoir la ministre de la fonction publique. 

Il s’agit de la Direction des Ressources Humaines (DRH), la Direction Administrative et Financière (DAF), la Direction des Études de Planification (DEP), la Direction des Archives et Nouvelles Technologies de l’Information et Communication (DANTIC), la Cellule technique d’Appui et la Cellule des projets et de gestion des marchés publics, qui sont « une priorité » dans le processus de la réforme de l’administration publiquen.

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant