Aujourd'hui :24 September, 2020
7sur7

RDC-Garry Sakata: « Nous allons faire comprendre à la population que nos trois propositions de lois n’ont pas un contenu anticonstitutionnel: « 

 

Au cours d’une interview accordée aux médias, ce jeudi 2 février 2020, au sortir de la réunion des présidents à l’Assemblée nationale, les députés nationaux Aubin Minaku et Garry Sakata ont promis de faire une pédagogie intense sur leurs propositions de lois, question de faire comprendre à la population qu’elles n’ont pas de contenu anticonstitutionnel.

 » La manipulation et  l’intoxication ont atteint un niveau que les gens ne savent plus lire le contenu de ces textes. Nous allons faire comprendre à la population que ces propositions de lois n’ont pas un contenu anticonstitutionnel. Il n’y a ni cynisme, ni malice là dedans », a déclaré le professeur Sakata.

Tout en encourageant un débat citoyen autour de  ces textes, cet élu national précise qu’il ne s’agit, à ce stade, que des propositions de lois qui doivent passer par  l’Assemblée nationale, le Sénat et à la Cour constitutionnelle, avant d’atterrir sur la table du chef de l’État pour leur promulgation.

 » Nous allons faire un débat citoyen avec les magistrats, les populations, les églises, les étudiants et les universités pour faire comprendre le bien fondé de ces trois propositions de lois », a-t-il promis.

Contrairement à ce qui se raconte, Garry Sakata a précisé que lesdites trois propositions de lois ne sont pas retirées clandestinement de  la commission Politique, Administration et Justice (PAJ) de l’Assemblée nationale.

Elles ont été tout simplement renvoyées à la session de septembre prochain pour des raisons de timing, étant donné que la session actuelle se clôture dans quelques jours.

« Non seulement nos trois propositions de lois, mais toutes les six qui étaient en instance ont été renvoyées à la session prochaine. Etant donné que la session prend dans quelques jours, il a été jugé nécessaire que ces  propositions de lois soient présentées en plénière certainement à la session de septembre. Il n’était donc plus possible de les analyser de façon approfondie dans ce timing », a déclaré le député Garry Sakata.

Il affirme que la commission PAJ avait déjà terminé son travail technique sur ces trois propositions de lois et l’avait déjà transmis au bureau de l’Assemblée nationale.

Il convient de rappeler que le report de l’analyse de ces trois de lois, qui portent sur la réforme de l’appareil judiciaire congolais, intervient deux jours après la position en leur défaveur prise par le prèsident de la République Félix-Antoine Tshisekedi au cours de son message à la nation, à l’occasion du 60 ème anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance.

Orly-Darel Ngiambukulu

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :