Aujourd'hui :21 September, 2020
7sur7

RDC – Godé Mpoy Kadima, une personnalité haut en couleur : voici le portrait du président de l’assemblée provinciale de Kinshasa

Godé Mpoy Kadima est une personnalité haut en couleur.
Élu député provincial de Kinshasa lors des élections générales de décembre 2018, qui ont conduit à la première alternance pacifique du pouvoir en RDC, il préside depuis mars 2019 l’assemblée provinciale, première institution de la ville de Kinshasa avec ses 14 millions d’âmes. Godé Mpoy Kadima (GMK) n’a pas tardé à imprimé ses marques. 

Fort de ses 3 casquettes : homme d’Etat (président de l’assemblée provinciale),  homme de sciences (professeur d’économie) et homme Dieu (pasteur d’une Église évangélique), il s’est tout de suite lancé dans une opération anti-corruption à Kinshasa,  l’une des capitales les plus corrompues au monde. 

Le président de l’assemblée provinciale  intrigue aussi par son style vestimentaire. Son accoutrement atypique, souvent fleuri et flamboyant, fait penser à une rock star.
Mais ne vous y méprenez pas,  derrière ce look anti-système comme lui-même aime à le décrire, se cache un homme surdiplômé dont la finesse d’esprit et l’audace politique n’ont pas tarder à surprendre l’opinion publique.

*Godé Mpoy Kadima le « justicier »*

En effet,  aussitôt investi de ses pouvoirs, GMK a déclenché des poursuites judiciaires contre les membres corrompus de sa propre famille politique, le FCC ( Front Commun pour le Congo) dirigé par l’ex-président Joseph Kabila .  

Fière allure,  regard perçant, convaincu de la justesse de son opération anti-corruption, GMK ne recule devant rien. Même pas devant les menaces de mort dont il fait l’objet. Il accepte tout juste que sa sécurité soit renforcée à son bureau et à son domicile après une énième tentative d’assassinat dans son Église le 6 août 2019.

Des Kinois, longtemps désabusés par leurs dirigeants kleptocrates, finissent par l’adopter et salue la bonne gouvernance qu’il impulse dans les institutions provinciales. Sa popularité est au zénith. La lutte contre la corruption et l’impunité, son cheval de bataille, porte rapidement des fruits .

Grâce à son opiniâtreté , ses actions judiciaires contre le clan de l’ex gouverneur Kimbuta, commence à payer.
Son prédécesseur, Roger Nsingi,  accusé d’abus des biens sociaux, notamment pour n’avoir pas rendu le charroi automobile de assemblée, a été arrêté le 5 avril 2019 puis condamné en janvier à 2020 à 10 de réclusion par la justice.  Une première en RDC ! 

Après l’ex-président de l’assemblée provinciale,  c’est l’ex-ministre provincial des finances de passer à la trappe. 
Après une interpellation à l’assemblée,  les députés provinciaux décident de le traduire en justice pour détournement des deniers. Guy Matondo, proche de Kimbuta,  a été condamné en mars 2020 à 8 ans de travaux forcés par la cour de cassation.

Le président de l’assemblée provinciale ne s’est pas arrêté en si bon chemin,  il a commandé un audit de la ville, géré pendant 11 ans par André Kimbuta. 

L’audit et les interpellations révèlent  que Kinshasa est en faillite car ses finances ont été saignées à blanc par l’ex -gouverneur André Kimbuta et ses ministres.
S’il n’a pas encore réussi à faire condamner l’ex gouverneur de Kinshasa,  GMK ne désespère pas. Car il compte remettre le rapport d’audit à la justice.

Déclencher une opération mains propres d’envergure n’est pas sans risque. Certains membres du bureau de l’assemblée,  critique de la gestion Kimbuta, avaient trouvé la mort dans des circonstances non encore élucidées. Notamment feu Botheti.

Tentatives d’assassinat et de corruption, à coup des millions de dollars USD, le flamboyant président n’a pas fléchi. Attitude rarissime dans le microcosme politique congolais où les politiciens ont là réputation non usurpée d’être corrompus et corruptibles.

*Godé Mpoy Kadima l’homme de Dieu*

Mais alors d’où GMK tire-t-il cette force morale pour résister à toutes sortes de sirène ?  
De son propre aveu, ses ressorts moraux se trouvent dans sa spiritualité. Pasteur d’une Église évangélique (Image de l’Eternel), G. Mpoyi est un chrétien assumé qui continue à officier chaque dimanche dans sa paroisse. Son amour pour Dieu, il le tient de son père Kadima Tshilenge et de sa mère Ngoya Mukoka. Son père fût un ancien évêque protestant et ancien comptable d’État (juste après l’indépendance de la RDC). 

*GMK côté famille*

Godé Mpoy est marié à  Betty Mpoy. Elle est cheffe de bureau au sein de l’administration des douanes congolaises. Elle est aussi assistante (relations internationales) à l’Université de Kinshasa. GMK est  père de 6 enfants dont 4 garçons et 2 filles: Salomon Mpoy,  Baron Mpoy, Fanny Mpoy, Princesse Mpoy, Prince Mpoy et Altesse Mpoy.
 

*GMK, le surdiplomé à une riche carrière professionnelle*

Godé Mpoyi s’est aussi une carrière professionnelle riche.
Il a travaillé (pendant 25 ans) à la Direction Générale des Douanes
et Accises comme sous/Directeur et conseiller du Directeur Général.
Il est le point focal de l’OMC (Organisation mondiale du commerce) en RDC.
Il est membre du comité national de facilitation des échanges.

Surdiplomé, il a une quinzaine des diplômes. 
Il est professeur d’économie dans plusieurs universités.

*Ses diplômes*

0. Ancien élève du prestigieux Athénée royal de Kalina. 

1. Il est professeur d’économie l’Université de Kinshasa.

2. Il est professeur d’économie à l’Institut supérieur du commerce.   Il enseigne notamment le commerce
international à l’école doctorale de la faculté des sciences économiques et de gestion de l’université de Kinshasa .

3. Il est collaborateur Scientifique
au Tax Institute de l’université de Liége et consultant aux Nations-Unies.

4. Il est détenteur de 15 diplômes universitaires Post-doc en fiscalité et finances publiques (Université de liége).

6. Il est docteur en économie de développement de l’université catholique au Congo 
(UCC).

7. Il est docteur en sciences politiques et administratives, diplômé en gestion
publique (1AP/Belgique).

8. Il détient un E.M.BA  de la Frankfurt School of Financial and
management).

9. Il est diplómé en finances et banques (Université de Liége).

10. Il a un certificat
en gouvemance douanière (Shanghai Customs School).

11. Il a DEA (Diplôme d’études approfondies) en économie de l’UCC.

12. Il a un DES (diplôme d’études spéciales) en sciences politiques et administratives de l’Université de Kinshasa.

13. Il a un DEA2 en droit
économique et social (UNIKIN).

14. Il est agrégé de l’enseignement  de l’UCC.

15. Il est licencié en
sciences de développement.

16. Il est licencié en management.
Il est licencié en theologie.

17. Il a un certificat en sciences politiques 
Il est diplômé de l’école nationale des finances
(douanes et accises).

18. Il est également undergraduate in driving government performance de L’université d’Harvard.

19. Il détient un certificat en finances publiques de
L’ENA Paris.

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :