Aujourd'hui :13 January, 2021

RDC : gouvernement et opérateurs économiques en concertation pour l’application de la loi sur la sous-traitance

L’application de la loi sur la sous-traitance afin d’améliorer le climat des affaires en RDC est au centre des concertations entre le gouvernement et les opérateurs économiques, depuis lundi 9 mars à Kinshasa.

Selon le ministre des Classes moyennes, Petites et Moyennes entreprises et Artisanats (CMPMEA), Justin Kalumba Mwana Ngongo, il se pose plusieurs problèmes pour appliquer cette loi et voir les petits commerces émerger, en même temps que les grandes entreprises tenues à majorité par des étrangers.

D’où, l’urgence d’harmoniser les vues entre ces opérateurs et le gouvernement.

« Il y en a qui dénoncent que cette loi serait à l’origine d’une perturbation du climat des affaires, il y en a qui pensent que tout ce qu’il faut payer comme redevance à la contractualisation c’est beaucoup, il y en a qui pensent aussi que ce serait une zaïrianisation déguisée. Alors, il fallait fixer les esprits. Les appréhensions et les frayeurs des uns et des autres, on va les évacuer à travers des discussions directes. Parce que nous gouvernement nous pensons que c’est une loi hautement stratégique, parce que c’est au travers de cette loi que nous allons soutenir les petites et moyennes entreprises, en leur accordant une parcelle des marchés », a indiqué Justin Kalumba.

Pour lui, l’application de cette loi apporte certaines solutions :

« Dans notre pays, d’une manière générale, le commerce est en les mains des étrangers. Globalement toutes les grandes concessions minières. Mais en même temps qu’ils ont tous ces grands marchés-là, le législateur a voulu que les petites et moyennes entreprises qui ne peuvent pas compétir avec les grandes entreprises à ce niveau-là des marchés, mais obtiennent en sous-traitance. »   

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant