Aujourd'hui :19 September, 2020
7sur7

RDC – Hydrocarbures: Lancement de l’atelier sur l’exploitation du gaz méthane du Lac Kivu dans le bloc Goma

Le ministre d’Etat ministre des Hydrocarbures Rubens Mikindo Muhima se dit déterminé à réanimer le projet d’exploitation du gaz méthane du lac Kivu dans le bloc Goma.

C’est dans ce cadre qu’il a lancé, ce mercredi 22 juillet 2020, l’atelier sur  l’exploitation de ce gaz dans le bloc Goma par le consortium conduite par la société Tunisienne EPPM.

Il a été question de réfléchir sur comment relancer ce projet qui permettra d’exploiter le gaz méthane pour  la production de l’énergie électrique devant électrifier les villes autour du lac Kivu.

Pour le ministre d’Etat, cet atelier a pour objectif de redonner vie à un projet en veilleuse depuis des nombreuses années.

rdc

 » Il s’agit d’une véritable séance de réanimation à laquelle nos experts vont s’adonner avec les différents partenaires intervenants dans le projet, pour relancer le projet d’exploitation du gaz méthane du lac Kivu, dans le bloc dit Goma, actuellement attribué au consortium composé des sociétés Swede Energy RDC, Transcentury, et EPP, sous le leadership de cette dernière », a-t-il déclaré.

Il convient de rappeler que le début de ce projet remonte en 2013 lorsque la RDC a opté pour  l’exploitation sécurisée du gaz  méthane, par la production de l’électricité en vue de réduire le risque d’explosion gazeuse dans le lac Kivu et de réduire le déficit énergétique que connaît la RDC.

En 2014 que le Lac Kivu a été  subdivisé en quatre blocs d’exploitation gazière, à savoir le Idjwi, Goma, Lwanjofu et Makelele.  

La même année, un appel d’offre a été lancé  pour l’attribution du bloc Goma et le marché a été provisoirement attribué au consortium chapeauté par la société Tunisienne  EPPM le 21 juilllet 2016.

rdc

Le 12 juillet 2017, un contrat cadre a été signé entre les parties pour une durée de 30 ans, en vue de l’exécution dudit projet dans le but de la production et la commercialisation de l’énergie électrique, en trois phases, avec un budget de 322.537.877 $.

Le ministre Mikindo affirme avoir fait un constat malheureux à son arrivée à la tête de ce ministère que le susdit projet peine à quitter sa première phase consacrées aux études.

Cet atelier a été lancé en présence du conseiller principal du chef de l’État en matière d’hydrocarbures, du ministre de l’´industrie Julien Paluku, du ministre d’Etat ministre des ressources hydrauliques et électricité, de la vice-ministre de l’environnement, des députés nationaux du Nord et Sud Kivu, de l’ambassadeur de la Tunisie en RDC et  de plusieurs experts et agents du consortium EPPM qui y ont assisté par vidéoconférence.

Orly-Darel Ngiambukulu

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :