Aujourd'hui : 4 April, 2020
7sur7

RDC : Kambere accuse Fayulu « d’instrumentaliser la population en affirmant que les tueries continueront à Beni tant que l’armée sera sous le contrôle de Kabila »

Se confiant ce mercredi 27 novembre 2019 à 7SUR7.CD, le secrétaire permanent adjoint (SPA) du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, (PPRD), s’est insurgé contre la déclaration de Martin Fayulu sur les tueries à Beni.

Pour Ferdinand Kambere, c’est une accusation très grave de la part de Martin Fayulu d’affirmer qu’aussi longtemps que l’armée sera sous l’emprise de l’ex-président Kabila, les tueries continueront à Beni.

« Lorsque Martin Fayulu dit que tant que la défense et les FARDC sont sous le contrôle de l’ancien président de la République le massacre continueront à Beni, il a été donc précis dans son accusation qui est très très grave contre un peuple. Je lance un dernier avertissement, mon intervention est un dernier avertissement à Fayulu, aussi à tous les autres leaders de LAMUKA qui croient qu’ils vont faire une résistance contre le pouvoir en place », a fait savoir Ferdinand Kambere.

Pour le SPA du PPRD, Martin Fayulu ne doit pas, dans sa contestation des résultats de l’élection présidentielle du 30 décembre dernier, saper les institutions de la République Démocratique du Congo. 

« Le commandant suprême aujourd’hui c’est le président de la République, c’est Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. C’est lui le commandant suprême des forces armées congolaises. Il aurait été lui proclamé élu, il serait aujourd’hui le commandant suprême de ces mêmes FARDC. C’est par des sacrifices que nous avons cette armée. S’il avait le sens des valeurs républicaines, comment peut-il être contre un peuple qu’on est en train de décimer ? », S’est demandé Ferdinand Kambere.

En outre, le secrétaire permanent adjoint du PPRD a affirmé que l’accord de Genève avait pour but de matérialiser la sécession de la RDC.

« Nous l’avions dénoncé à l’époque. Et aujourd’hui, il est en train de vouloir nous démontrer que c’est lui qui continue à instrumentaliser la population, de manière à ce que ces massacres continuent dans cette région là. Il veut tromper la population que celui qui est le commandant suprême ce n’est Félix Tshisekedi mais Joseph Kabila, ça c’est une instrumentalisation. Nous n’allons pas accepter et au PPRD nous dénonçons ça avec la dernière énergie…C’est des âmes et des vies humaines qui sont en train d’être tuées, il n’a pas à blaguer avec ça », a martelé F. Kambere.

Via son compte Twitter, Martin Fayulu Madidi, un des leaders de la coalition politique LAMUKA, s’était exprimé sur les récentes tueries à Beni au Nord-Kivu. 

« Tant que la défense du pays et l’armée seront sous le contrôle de Joseph Kabila et ses vassaux, les massacres continueront à Beni bien que les solutions existent. Il faut déboulonner le système (pour de vrai) », avait-il écrit.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant