Aujourd'hui :18 October, 2019
Félix Tshisekedi

RDC : La Dynamique des Jeunes Leaders du Kongo-Central saisit F. Tshisekedi et exige la démission de Matubuana et Luemba (Mémo)

La Dynamique des Jeunes Leaders du Kongo-Central a officiellement saisi le président de la République samedi 28 septembre dernier à travers un mémorandum au sujet du scandale sexuel qui a secoué leur province.

Ces jeunes affirment avoir retiré leur confiance aux députés provinciaux du Kongo-Central après le vote organisé le 24 septembre dernier à l’Assemblée provinciale qui a conduit au rejet du réquisitoire du Procureur général près la Cour de Cassation.

La Dynamique des Jeunes Leaders du Kongo-Central exige la démission du gouverneur Atou Matubuana et de son vice Justin Luemba, tous deux suspendus et à défaut, sollicite leur « révocation immédiate ».

« Vu le blocage qui s’observe actuellement dans la gestion de la province, nous demandons également au chef de l’État d’user de son pouvoir discrétionnaire et suggérons d’instruire le vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité de permettre au gouverneur a.i de fonctionner normalement en attendant la décision finale du Procureur Général près la Cour de Cassation car, tout est bloqué à la province. Ces deux personnes ne peuvent pas entraîner des milliers de personnes en souffrance et non plus prendre la province en otage », lit-on dans ce mémorandum signé notamment par Kongo Mutombo Le Blanc, président de ladite Dynamique.

En outre, ces jeunes appellent Félix Tshisekedi à user de sa sagesse et de son intelligence pour mettre fin à cette situation qui prévaut dans la province du Kongo-Central qui risque, selon ces derniers, de saboter les 38 ans de lutte menés par l’UDPS pour l’instauration d’un État de droit.

Pour rappel, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, les Congolais ont vu le vice-gouverneur du Kongo-Central, Justin Luemba, presque dénudé être accusé de viol par Mimi Muyita, l’assistante du gouverneur Atou Matubuana.

Justin Luemba en larmes, citait le nom de son titulaire Matubuana en se demandant pourquoi « son grand frère » l’aurait piégé.

Depuis cet événement, les deux personnes ont été interpellées à Kinshasa et suspendues par la même occasion. C’est désormais Marcel Matumpa qui assure l’intérim à la tête de la province.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *