Aujourd'hui :21 September, 2020

RDC : la marche du 13 juillet a exposé la population à la contamination au Coronavirus (Gilbert Kankonde)

La marche du 13 juillet a « expressément violé » l’Etat d’urgence sanitaire et a exposé la population à la contamination au Coronavirus. Le ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde, l’a affirmé mardi 14 juillet, à l’issue de la réunion organisée la veille soir par le Premier ministre, Sylvestre Ilunga.

Outre le ministre Gilbert Kankonde, ses collègues de la Défense, de la Justice, le gouverneur de Kinshasa ainsi que des responsables des services de sécurités ont pris part à cette renonctre.

« Les participants condamnent la violation de l’État d’urgence et la volonté délibérée des organisateurs à exposer la population à la contamination au Coronavirus », a indiqué le ministre Kankonde, qui a lu le compte-rendu de la réunion.

Selon lui, les participants à cette rencontre ont réaffirmé la décision prise « de voir les auteurs des pareils actes être interpellés et traduits en justice. »

La rencontre autour du Premier ministre, Sylvestre Ilunga, a examiné deux points dont l’évaluation des marches organisées lundi 13 juillet, ainsi que des manifestions politiques annulée, qui étaient prévue mardi 14 juillet 2020.

« Les participants prennent acte de l’annulation des marches dans certaines provinces par respect à l’Etat d’urgence », a ajouté le ministre de l’Intérieur.

Les participant à cette réunion ont aussi et surtout incité sur la nécessite de la tenue des réunions interinstitutionnelles ainsi que celle de la coalition FCC-CACH.

Les rencontres entre les institutions permettraient de calmer la tension sociale qui s’observe ces derniers temps « et de consolider la cohésion nationale autour d’un idéal commun, celui du salut de la République », a dit Gilbert Kankonde.

La plateforme LAMUKA avait organisé, lundi 13 juillet, une marche pacifique, en vue de protester contre la candidature entérinée de Ronsard Malonda à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). La Police nationale congolaise, s’est félicitée de son professionnalisme sur toute l’étendue de la République. Elle dit n’avoir enregistré aucun décès, aucun blessé ni aucun dégât matériel dans tout le pays.

Concernant cette candidature, la Société civile de la RDC demande au Conseil d’Etat d’annuler l’entérinement de la Candidature de Ronsard Malonda par l’Assemblée nationale.

Dans une requête déposée mardi 14 juillet, au parquet général près le Conseil d’Eta ici à Kinshasa, Petrus Kalala, membre du collectif des avocats de cette structure demande au Parquet général près le conseil d’Etat de réexaminer la procédure d’entérinement de cette candidature.

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :