Aujourd'hui :28 November, 2020

RDC : la MONUSCO recourt aux drones pour détecter les évadés de Beni

Invité spécial à la conférence du mercredi 28 octobre, le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en RDC, en charge des opérations et de la protection, David Gressly, a fait le point de ses visites dans les Kivus, se disant très préoccupé par notamment la situation sécuritaire à Pinga, Beni et Bijombo. La MONUSCO a lancé ses drones, qui ont permis de repérer et récupérer des centaines des évadés de la prison central de Beni, a-t-il relevé.

David Gressly est arrivé à Beni au lendemain de l’évasion massive des détenus et parle d’une situation préoccupante :

 « Nous avons lancé nos drones le matin de cette évasion – moi-même j’ai été contacté ici à Goma pour cette autorisation. Ils ont survolé toute la zone concernée et détecté plusieurs échappés (…) Je crois que jusqu’à maintenant, parmi ces évadés, il y a plus de trois cents qui ont été capturés. »

Les drones pourraient aussi être utilisés pour traquer les groupes armés. « C’est le nouveau système maintenant », a-t-il affirmé.

Il dit avoir été content de voir à Bijombo les casques bleus pakistanais faire leurs patrouilles à pied, en train de causer avec la population civile locale

« Nous avons décidé de garder notre force à Pinga et à Lukweti, où il y a beaucoup de déplacés », a-t-il poursuivi, déplorant aussi la dégradation des routes dans cette région, où la population est très enclavée. La mission onusienne va continuer avec ces efforts ailleurs notamment au Sud-Kivu et au Tanganyika, selon la même source.

« On est là pour rechercher une paix durable en RDC », a affirmé David Gressly, ajoutant que la MONUSCO a adopté une nouvelle stratégie, qui intègre aussi les aspects du développement.

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :