Aujourd'hui :20 October, 2019
7sur7

RDC : « L’abolition de la peine de mort fait partie des premiers ratés de l’ère Tshisekedi en matière des droits de l’homme », (Me Liévin Ngondji)

En marge de la célébration jeudi 10 Octobre 2019 de la 17ème journée mondiale contre la peine de mort, le président de l’Association Culture pour la Justice a au cour d’un atelier organisé à Kinshasa,  fustigé la position du gouvernement congolais qui a rejeté toutes les recommandations lui formulées récemment par la Commission des Nations-Unies pour le droit de l’homme au sujet de l’abolition de la peine de mort en RDC.

« L’abolition de la peine de mort fait partie des premiers ratés de l’ère du président Félix Tshisekedi en matière de droit de l’homme, en ce que le gouvernement a rejeté toutes les recommandations qui lui ont été faites par la commission de droit de l’homme de l’ONU lors de l’examen périodique universel, tenu à Genève en Suisse au mois de septembre dernier, ce qui n’a jamais été observé depuis plus de 20 ans par tous les gouvernements précédents », s’indigne Me Liévin Ngondji

Pour celui qui est également président de la Coalition contre la Peine de Mort en RDC, il y a eu, certes depuis plusieurs années les  avancées de la RDC dans ce domaine notamment avec l’abolition des faits de cette peine, mais qu’il est maintenant important pour le pays d’adhérer au cercle de plus en plus élargi des pays qui ont décidé de mettre un terme à ce type de condamnation.

« Les débats actuels sur la peine de mort visent à mettre définitivement fin à cette peine dans notre pays, non pas dans l’adversité avec le pouvoir public mais dans la coopération et nous passons par le vice-premier ministre de la justice en lui demandant de passer par un moratoire de droit », explique le président de cette structure.

Pour rappel, plus de 150 pays à travers le monde ont soit déjà aboli, soit instauré un moratoire de droit contre la peine de mort.

Pour cette année, la commémoration de la 17ème journée de l’abolition contre la peine de mort avait pour thème : « les enfants, ses victimes invisibles de la peine de mort ».

Elysée Odia

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *