Aujourd'hui :23 September, 2020
7sur7

RDC : « Le désordre total que nous observons actuellement dans le pays n’a qu’une seule source : l’absence de légitimité des institutions et de leurs animateurs », (Fayulu)

Martin Fayulu Madidi, un des leaders de la coalition LAMUKA, a appelé le peuple Congolais à briser les chaînes de la peur, de la soumission et de la résignation. Appel lancé le mardi 30 juin 2020 à l’occasion du 60ème anniversaire de l’accession de la République Démocratique du Congo à l’indépendance.

« Plus de lamentations, ni de supplications. Comme les vaillants fils du pays Simon Kimbangu, Patrice Lumumba, Joseph Kasa-Vubu et nos autres pères de l’indépendance, ainsi que nos martyrs du 4 janvier 1959, brisons les chaînes de l’humiliation et bravons le système inhumain et dégradant de l’occupation », a-t-il dit.

Pour le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDè) la situation qui prévaut actuellement au pays est le fruit du manque de légitimité des institutions et de leurs animateurs.

« Le désordre total, qui n’a pas de nom, que nous observons actuellement dans le pays n’a qu’une seule source : l’absence de légitimité des institutions et de leurs animateurs, cause fondamentale des crises politiques récurrentes dans notre pays depuis 60 ans », a déclaré Martin Fayulu. 

Par ailleurs, Martin Fayulu estime que toutes les prémisses d’une dégradation plus grave de la situation politique, économique, sociale et sécuritaire du pays sont visibles. 

Outre la crise de légitimité, le président de l’ECIDé souligne d’autres crises se sont exacerbées et il est plus que temps de les résoudre.

« Pour y arriver, il nous faut des institutions et des animateurs légitimes. Par conséquent, je demande aux leaders de nos confessions religieuses et aux dirigeants de la Communauté de développement d’Afrique australe, SADC, soucieux comme nous de la paix, la stabilité et le développement de notre pays, de saisir cette occasion pour réunir toutes les parties prenantes afin de dégager un consensus autour des réformes institutionnelles nécessaires et urgentes à opérer avant d’organiser les élections générales anticipées dans les meilleurs délais (élections présidentielle, législatives nationales et provinciales, sénatoriales ainsi que celles des gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces) », a-t-il préconisé.

Martin Fayulu persiste et signe que c’est la seule solution pour sortir la République Démocratique du Congo de cette crise afin d’assurer le bon fonctionnement des institutions.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :