Aujourd'hui :22 September, 2020

RDC : le FCC et CACH n’iront pas vers une rupture (Félix Tshisekedi)

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a assuré que la coalition entre sa plateforme Cap pour le changement (CACH) et le Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila n’iront pas vers une rupture. « Ça c’est certain », a-t-il dit, jeudi 16 juillet, lors de sa brève visite officielle au Congo-Brazzaville.

« L’essentiel est d’abord de garder les intérêts du pays, et je crois que, les uns et les autres sont conscients de cette prise en compte. Et donc, nous allons finir par trouver des solutions… », a ajouté Félix Tshisekedi.

Pour le Chef de l’Etat, l’essentiel est de mettre les intérêts du peuple congolais en avant, « et pense que tous les partenaires de la coalition en sont conscients. »

Félix Tshisekedi a reconnu la RDC est dans une jeune démocratie et que les tensions actuelles vont trouver des solutions.

« En ce moment, il y a des délégués de deux camps qui discutent pour essayer de déblayer le chemin, voir de nouveau les conditions de pouvoir regarder dans la même direction…c’est inhérent à une jeune démocratie… ça ne doit pas choquer… », a fait savoir le Chef de l’Etat.

Le FCC appelle les leaders politiques à promouvoir la paix, la cohabitation pacifique entre les fils et filles de la RDC. Il a lancé cet appel à l’issue de la conférence des présidents des regroupements politiques de cette plateforme réunis jeudi 16 juillet à Kinshasa.

L’objectif de cette réunion était d’évaluer les marches organisées les 9 et 13 juillet dernier ainsi que les conséquences qui en ont découlé.

Le FCC affirme n’être mêlé ni de près ni de loin aux déplorables excès signalés en ces circonstances, mais plutôt attire l’attention de tous quant à la résurgence d’un discours de haine tribale et communautaire. Cela dit-il en réaction à ces désordres provoqués.

Par ailleurs, la Presse présidentielle a indiqué que le Président de la République, Félix Tshisekedi a entériné la démission du Vice-premier ministre et ministre de la Justice, Célestin Tunda ya Kasende.

Nommé à ces fonctions le 26 aout 2019, M. Célestin TUNDA YA KASENDE, a volontairement démissionné du gouvernement le samedi 11 juillet 2020.

 

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :