Aujourd'hui :19 September, 2020
Photo droits tiers

RDC : Le ministre de l’EPST exige des poursuites judiciaires contre les assassins des élèves à Masisi

Le ministre  de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga, « condamne avec véhémence » l’assassinat des élèves finalistes de l’école primaire à Masisi au Nord-Kivu, alors que ces derniers s’apprêtaient  à passer le Test National de Fin d’Etudes Primaire (TENAFEP)

Tout en exprimant sa douleur, Willy Bakonga demande que la justice soit actionnée pour punir les auteurs de cette barbarie. 

« Aucun mot ne peut exprimer la douleur qui est nôtre de voir des élèves, nos enfants, ciblés et tués alors qu’ils s’apprêtaient à passer le TENAFEP à Masisi au Nord-Kivu. Le Ministère de l’EPST condamne avec véhémence cet acte ignoble et demande que justice soit faite pour punir les auteurs de cette barbarie », a écrit le ministre de l’ESPT sur son compte twitter,  vendredi 28 août 2020. 

Il a aussi  joint sa voix à celle des autres pour présenter « ses condoléances les plus attristées à leurs familles biologiques et à toute la famille éducationnelle ».

Rappelons que ces élèves finalistes qui participaient au TENAFEP ont été tués jeudi dernier à l’école primaire Ngoyi au Nord-Kivu, lors des affrontements entre les forces armées de la RDC et un groupe armé. 

Plusieurs médias locaux et internationaux ont dressé un bilan de 5 morts. La présidence de la République indique par contre  2 morts. 

Ange Makadi Ngoy

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :