Aujourd'hui :13 November, 2019
7sur7

RDC : Le ministre du portefeuille qualifie « d’irrégulière » la révocation du DG de la MIBA par le Conseil d’administration et le réhabilite 

Le ministre du portefeuille a, dans une correspondance datée du 1er octobre dernier adressée au président du conseil d’administration de la MIBA, décidé de réhabiliter le directeur général.

Selon une lettre de Mgr Dieudonné Mbaya Tshiakany, président du conseil d’administration de la société, ce dernier avait décidé du limogeage d’Albert Mukina Kanda Kanda lors de sa session du 25 au 27 septembre dernier.

« Le conseil d’administration a fait le malheureux constat de vos limites et incohérences dans la gestion courante de la société et dans l’exécution de ses décisions, mettant ainsi la société dans des difficultés énormes de fonctionnement et dans l’impossibilité d’atteindre les objectifs assignés », avait écrit le président du conseil d’administration au directeur général.

Pour le ministre Clément Kuete Nyimbi, cette décision est irrégulière tant du point de vue de la forme et que du fond.

« Je tiens à attirer votre particulière attention sur le caractère totalement irrégulier de la décision du Conseil d’Administration tant sur la forme que sur le fond…pour ce motif, la décision du Conseil d’Administration est nulle et de nul effet. Le directeur général qui me lit en copie est instruit de rester dans ses fonctions jusqu’à nouvel ordre », a écrit Clément Kuete Nyimi au conseil d’administration de la MIBA SA.

La société Minière de Bakwanga, (MIBA), est une société mixte composée d’une part de l’État Congolais qui possède 80% des parts et la société Belge Sibeka qui en détient 20%.

La Miba est une Société Anonyme à responsabilité limitée créée depuis le 13 décembre 1961. Elle exploite depuis près de 90 ans des gisements diamantifères riches dans la province du Kasaï Oriental, au centre de la République Démocratique du Congo. 

Sa production est principalement constituée de diamants industriels. Ceux de la joaillerie ou bijouterie ne représentant 5 à 6 %. Actuellement, l’exploitation de cette entreprise est regroupée dans un polygone minier près de la ville de Mbuji-Mayi.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant