Aujourd'hui : 1 December, 2020
Photo 7SUR7.CD

RDC : « Le point de non retour est déjà franchi. Les juges prêteront serment demain devant le chef de l’État en présence de l’assemblée nationale et du sénat », (Sénateur A. Ilunga)

Se confiant ce mardi 20 octobre 2020 à 7SUR7.CD, le sénateur Auguy Ilunga Civuila a déploré la position  Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe Mwamba qualifiant d’inconstitutionnel la nomination des juges constitutionnels par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Auguy Ilunga Civuila se demande en vertu de quel principe les présidents de deux chambres du Parlement peuvent contredire et juger un acte posé par le chef de l’État.

« Je me pose la question de savoir en vertu de quel principe ou base juridique les présidents de deux chambres du parlement ont-ils réagi et choisi de juger et contredire les actes du président de la République que c’est inconstitutionnel. À mon avis, le point de non retour est déjà franchi. Les juges de la Cour Constitutionnelle prêteront serment demain devant le président de la République en présence de l’assemblée nationale et le sénat », a fait savoir le sénateur Ilunga.

Dans la foulée, cet élu des élus souligne que c’est la présidence de la République qui organise la cérémonie de prestation de serment car, précise-t-il, c’est le président de la République qui est le seul habilité à recevoir le serment des juges et à en prendre acte

Concernant le recours introduit par ses collègues sénateurs du FCC en interprétation de l’article 158 de la constitution, Auguy Ilunga Civuila estime que cela démontre l’effectivité de l’État de droit prôné par le président de la République Felix Antoine Tshisekedi et voulu par la population.

« Mes collègues devront se familiariser avec l’Etat de droit. Quant à la suite, ils doivent savoir qu’une requête en interprétation de la constitution ne peut pas annuler, ni suspendre l’exécution d’une ordonnance du président de la République qui a force de loi. Pour l’annuler, il faut un acte contraire qui veut dire une autre ordonnance. Mes collègues doivent attendre après-demain pour l’examen de leur requête.  J’invite mes collègues sénateurs d’être là demain pour assister à la prestation de serment des juges », conclut le sénateur Auguy Ilunga Civuila.

Il sied de rappeler par ailleurs que l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) se mobilise pour la prestation de serment des nouveaux juges constitutionnels. Augustin Kabuya, secrétaire général du parti présidentiel, a appelé ce mardi les combattants de l’UDPS à s’habiller en tenue de ville pour cette occasion.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :