Aujourd'hui : 6 April, 2021
rdc

RDC : L’église catholique soutient la gratuité mais de façon réaliste, et compte sur la pression des parents pour pousser l’État à tenir ses engagements (Ambongo) 

L’archevêque métropolitain de Kinshasa Mgr Fridolin Ambongo a échangé ce mardi 01 décembre 2020 avec le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et Technique (EPST) au sujet de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base dans les écoles conventionnées catholiques après des perturbations observées depuis la rentré scolaire 2020-2021. 

Après entretien, le cardinal Ambongo a précisé que l’Eglise Catholique soutient la gratuité mais de façon réaliste. 

« L’Eglise catholique a été toujours le grand tenant de la gratuité. Et nous tenons à soutenir la gratuité jusqu’à maintenant. Mais nous voulons le faire de façon réaliste. Les enseignants ont le droit d’aller en grève s’ils estiment que leurs intérêts ne sont pas servis. Ça c’est constitutionnel. Dans ce conflit, il n’y a pas que l’employeur et ses employés, les enseignants. Il y’a aussi l’enfant, et qui dit enfant, dit parent », a-t-il rappelé. 

Ainsi, il appelle les parents à s’impliquer pour que le gouvernement tienne sa parole sur la mise en œuvre de la gratuité.  

« Il ne faudrait pas que les parents regardent les deux protagonistes en spectateurs. Il faut qu’ils s’impliquent. Et ils doivent s’impliquer comment ? : je crois que c’est là qui a le malentendu. Les parents doivent s’impliquer pour pousser les uns et les autres à tenir parole. C’est à dire l’Etat doit respecter ses engagements pour remplir les conditions pour l’applicabilité de la gratuité. Et en même temps, l’enseignant doit remplir sa part c’est-à-dire former les enfants. Je suis convaincu que si les parents font des pressions sur le gouvernement et sur les enseignants nous finirons par trouver un compromis », estime le cardinal Ambongo. 

Pour rappel, lors de la célébration du cinquantenaire de la paroisse Saint Clément de Makala, Fridolin Ambongo avait déclaré devant les fidèles catholiques que l’Église n’allait pas  
interdire aux parents d’intervenir dans l’éducation de leurs enfants s’ils le souhaitent.

Ange Makadi Ngoy

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :