Aujourd'hui : 5 July, 2020
7sur7

RDC : Les confessions religieuses notent une « incompatibilité » avec leurs statuts dans la gestion du Fonds National de Solidarité contre le Covid-19

 

Les confessions religieuses se sont exprimées ce vendredi 01 mai 2020 concernant l’ordonnance du chef de l’État nommant les animateurs du Fonds Nationale de Solidarité Contre le Coronavirus (FNSCC). 

Dans une conférence de presse, l’abbé Donation Nshole, vice-président de la Conférence Épiscopale  Nationale du Congo (CENCO), a indiqué que les chefs des confessions religieuses « se sont rendus compte que les modalités de cet accompagnement telles que stipulées dans l’ordonnance s’avèrent incompatibles avec leur statut de chefs spirituels ». 

« C’est pourquoi, le samedi 25 avril, le vice-président de la Cenco et le président de la plateforme des conférences religieuses ont sollicité auprès du chef de l’État pour envisager la possibilité de modifier certaines dispositions de ses ordonnances en y ajoutant un conseil consultatif », a-t-il écrit. 

D’après les chefs des confessions religieuses, le conseil consultatif que le président et le vice-président des confessions religieuses acceptent de diriger fera régulièrement le suivi de gestion du FNSCC et donnera ses avis au président de la République pour la bonne gestion des fonds et matériels récoltés.

Pour rappel, le président Félix Tshisekedi a nommé le 20 avril les membres du Comité de gestion du Fonds National de solidarité contre le Coronavirus (FNSCC). 

Ce comité devrait être piloté par le cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa. Il est secondé par le représentant légal de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), le révérend André Bokundoa.

Ange Makadi Ngoy

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :