Aujourd'hui :22 September, 2020
Photo droit tiers

RDC : Les ex-basketteuses de l’équipe nationale décident de soutenir la 1ère dame Denise Nyakeru dans l’encadrement de la jeune fille sportive

La première dame de la République a échangé mercredi 1er juillet 2020, à Kinshasa, avec les anciennes basketteuses de l’équipe nationale de la République Démocratique du Congo. 

Au cours des échanges, Denise Nyakeru Tshisekedi a rappelé à ces sportives que la valorisation de la femme reste son cheval de bataille. 

Par ailleurs, l’épouse du chef de l’État Félix Tshisekedi les a exhortées à transmettre leur envie de faire le sport à d’autres filles congolaises. 

« Je vous remercie et je tiens à vous dire que la République ne vous oublie pas. Moi, je trouve que dans notre pays, les jeunes filles ne font pas assez de sport. Je vous admire et j’aimerai et j’aimerai qu’à votre tour donniez envie aux autres filles à faire le sport parce que le sport, c’est la santé. Je sais qu’il y a beaucoup de filles qui aiment le sport mais elles ont besoin de modèle et avoir des personnes qui peuvent les accompagner et leur montrer le bien fait de cela. Nous allons voir dans quelle mesure vous pouvez nous accompagner dans notre vision basée sur la valorisation de la femme », a déclaré Denise Nyakeru Tshisekedi.

De son côté, cette equipe nationale de basketball de la RDC conduite par sa capitaine Nguya Anakwete Jacqueline, a remis sa coupe de championne d’Afrique à Denise Nyakeru Tshisekedi pour l’honorer.

En outre, ces championnes réunies en association ont décidé d’aider la première dame dans la matérialisation de sa vision ; celle de l’encadrement de la jeune fille sportive.

Par la même occasion, elles ont soumis à Denise Nyakeru Tshisekedi un mémorandum contenant trois points essentiels, à savoir : la prise en compte de leurs services rendus à la nation, la rémunération en vue d’une amélioration de leurs conditions de vie, et l’accompagnement de la première dame pour un encadrement de la jeune fille dans le domaine du sport.

Signalons que cette rencontre rentre dans le mouvement de la première dame dénommé « Plus fortes » visant à contribuer à une société congolaise dynamique où la femme doit être libre, forte et valorisée. 

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :