Aujourd'hui : 2 July, 2020
7sur7

RDC : Les femmes de la NSCC exigent le retrait de confiance en Thambwe Mwamba par le FCC pour obtenir sa démission « immédiate volontaire ou forcée »

Dans une déclaration parvenue à 7SUR7.CD ce mardi 5 mai 2020, les femmes de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) exigent le retrait de la confiance en la personne de Thambwe Mwamba par le Front Commun pour le Congo (FCC) en vue d’obtenir sa démission « immédiate volontaire ou forcée ». 

Ces femmes du programme genre, famille et enfant, de la NSCC se disent « indignées des propos humiliants et honteux tenus du haut du perchoir par le président du Sénat à l’endroit de la sénatrice Goya Kitenge Bijoux en la qualifiant de sans compétence ni moralité pour exercer la fonction du questeur ». 

Pour elles, ces propos ont été tenus en violation de l’article 14 de la constitution alinéa 3 et de l’article 92 du règlement intérieur de la chambre haute du Parlement. 

Tout en soutenant la plainte de l’élue de l’AFDC-A contre l’ancien ministre de la justice, les femmes de la NSCC exigent entre autres, au président de la République de veiller au bon fonctionnement des institutions et au respect de la dignité de la femme par les animateurs de ces dernières. 

En outre, elles exigent des excuses publiques de la part de Thambwe Mwamba à toutes les femmes et en particulier à la sénatrice Goya Kitenge. Dans le cas contraire, ces femmes préviennent qu’elles appelleront a la mobilisation générale en vue d’obtenir le départ de ce cadre du FCC de la tête du Sénat. 

Après l’escalade verbale du jeudi dernier à la chambre haute du Parlement, B. Goya a déposé lundi dernier une plainte contre T. Mwamba au parquet près la Cour de cassation, pour « imputations dommageables et injures publiques ». 

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :