Aujourd'hui :26 September, 2020
7SUR7

RDC : Les miniers plaident auprès du 1er ministre pour une nouvelle suspension de la perception de la TVA à l’importation dans leur secteur

Les opérateurs miniers membres de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) plaident pour une nouvelle suspension de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) dans leur secteur, afin qu’un terrain d’entente soit trouvé avec le gouvernement pour le remboursement de la dette de plus d’un milliard de dollars américains. 

Au sortir d’une réunion le mercredi 26 août 2020 avec le premier ministre, le président de la FEC a fait savoir qu’il était question d’harmoniser les vues avec l’exécutif national sur la suspension de l’exonération de la TVA à l’importation dans le secteur minier, « décision prise sans consultation préalable des opérateurs miniers privés ».  

À cet effet, Albert Yuma s’est plaint du fait que le gouvernement demande aux miniers de payer à nouveau cette taxe sans qu’il ne puisse rembourser la compensation sur les créances, chiffrée à plus d’un milliard USD qui représente le cumul des années antérieures.

« On nous demande de recommencer à payer la TVA à l’importation pendant qu’on a pas remboursé le cumul des années antérieures de plus d’un milliard de dollars américains et on ne nous dit pas comment est-ce que ce retour à l’exercice de la loi va se faire pour qu’on alourdisse pas la dette, c’était ça le problème… Nous, on a souhaité qu’on suspende de nouveau la perception de la TVA en entendant qu’on trouve un accord et qu’on nous dise clairement comment on va rembourser la dette antérieure », a-t-il affirmé.

Pour décanter cette situation, le chef de l’exécutif national a laissé entendre que des mesures idoines et consensuelles seront prises en commun accord avec les miniers, d’après A. Yuma. 

« Le premier ministre a semblé dire qu’il y aura une solution que le gouvernement ne veut pas imposer mais que tout va se faire en accord et d’ici les jours qui viennent, quand on va se remettre au tour d’une table, on va sans doute revenir ici encore avec une décision finale et consensuelle pour permettre à l’économie du secteur minier de continuer et à l’État d’avoir des revenus parce que si on règne dans ce blocage, tout le monde y perd et je pense en commençant par l’État », a-t-il fait remarquer. 

Le patron du patronat a, par ailleurs, souhaité que la chambre des mines de la FEC soit partie prenante aux prochains pourparlers, pour apporter ses propositions en vue d’éviter de paralyser l’économie dans le secteur minier. 

En début de ce mois, l’exonération de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) sur les importations des sociétés minières a été suspendue par le gouvernement pour favoriser la mobilisation des recettes fiscales.

Merveil Molo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :