Aujourd'hui :26 September, 2020
7sur7

RDC : Les opérateurs économiques sommés de transmettre leurs structures de prix des biens et services sous peine des sanctions

Dans un communiqué parvenu à 7SUR7.CD ce lundi 3 février 2020, la ministre de l’économie rappelle aux opérateurs économiques leur obligation de lui transmettre :

– Les structures des prix des biens et services dès leur mise en vente sur le marché ;

– Les statistiques mensuelles de production et des ventes des biens et des services au plus tard le 10è jour du mois suivant et ;

– Les statistiques d’importation à chaque arrivage des marchandises.

Ce, « conformément aux dispositions de la loi organique n°18/020 du 9 juillet 2018 relative à la liberté des prix et la concurrence et à ses mesures d’exécution », souligne Acacia Bandubola. 

Selon le ministère de l’économie nationale, l’objectif est de mettre fin aux spéculations des prix des biens sur les différents marchés du pays. 

La ministre Bandubola fait savoir par ailleurs, que les opérateurs économiques qui ne vont pas transmettre ou qui vont déposer ces données en retard seront sanctionnés. 

« Par conséquent, la non-transmission ou le dépôt en retard de ces données est sanctionné conformément aux dispositions de l’arrêté interministériel du 24 décembre 2019 portant fixation des taux des droits, taxes et redevances à percevoir à l’initiative du ministère de l’économie nationale », lit-on dans le dit communiqué. 

Depuis décembre 2019, la RDC fait face à une flambée des prix des biens de première nécessité sur les marchés. Lors du 18è Conseil des ministres vendredi dernier, la  ministre de l’économie a proposé des mesures au gouvernement, notamment la redynamisation du comité de suivi des prix des biens sur les marchés, pour en finir avec la hausse et la spéculation des prix sur les marchés. 

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :