Aujourd'hui :22 September, 2020
Photo droit tiers

RDC : Les prêtres de l’archidiocèse de Kinshasa promettent de répercuter l’interpellation du Cardinal du 30 juin pour « un impact profond dans la société »

Les prêtres de Kinshasa, regroupés au sein de l’assemblée du clergé Kinois, s’insurgent contre la campagne de dénigrement contre le Cardinal Ambongo suite à son homélie prononcé au cours de la messe célébrée le 30 juin 2020, en marge du 60ème anniversaire de l’indépendance de la RDC. 

C’est ce qu’indique un communiqué daté du 14 juillet 2020 et parvenu à la rédaction de 7SUR7.CD ce jeudi dans la matinée. 

« Nous, prêtres de l’archidiocèse de Kinshasa, avons constaté avec étonnement et amertume que l’homélie que vous avez prononcé au cours de la messe célébrée le 30 juin 2020, à l’occasion de 60 ans de l’accession de notre  pays à la souveraineté nationale et internationale, a suscité dans les médias nationaux une vaste campagne de dénigrement contre votre personne », lit-on dans ce communiqué signé conjointement par les  Abbés Jean-Marie Konde et Christian Ngazain respectivement vice-président et président de l’Assemblée du clergé Kinois. 

Et de poursuivre : « Un tel acharnement, qui du reste ne se justifie, est inacceptable. Nous le condamnons avec autant plus de rigueur et fermeté, en tant qu’il est l’expression de la mauvaise foi, mais aussi et surtout de l’absence de culture démocratique ». 

Tout en exprimant leur adhésion au message prêché par le Cardinal Ambongo le 30 juin, l’Assemblée du clergé Kinois promet de le  répercuter dans son action pastorale.

« Face à ce matraquage médiatique, nous tenons à vous exprimer notre totale adhésion à votre message prophétique qui éveille les consciences aux valeurs de vérité et de justice. Dans notre action pastorale, nous veillerons à répercuter votre interpellation de telle sorte qu’elle ait un impact profond dans notre société », poursuit le communiqué. 

En outre, le clergé Kinois exprime sa gratitude au Pape François, qui selon cette structure de l’Église Catholique, porte dans son coeur le souci de la RDC et ne cesse de prier pour les Congolais.
   
L’Assemblée du clergé Kinois conclut son message en rassurant d’adresser des prières  ferventes en faveur du Cardinal pour sa propre personne et pour son ministère. 
 
Pour rappel, au cours de son homélie du 30 juin 2020, le Cardinal Fridolin Ambongo avait décrié plusieurs comportements de la coalition au pouvoir. Le prélat catholique avait fustigé notamment  « l’acharnement de la majorité parlementaire à faire main basse sur la CENI et la magistrature », avant d’accuser la  coalition FCC-CACH d’avoir foulé au pied la volonté du peuple pour en arriver là [au pouvoir ndlr]

Tridon Ilunga

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :