Aujourd'hui : 1 October, 2020
7sur7

RDC : Lisanga Bonganga demande aux chefs religieux de renoncer à la gestion des fonds covid sous peine d’hypothéquer leur indépendance 

Dans un communiqué publié le lundi 27 avril, le président national de la Convention Chrétienne pour la Démocratie (CCD) invite les leaders des confessions religieuses à  ne pas se mêler de tous ce qui est lié à la gestion de la riposte contre le covid-19.

Pour l’ex-ministre Jean Pierre Lisanga Bonganga, ces autorités religieuses doivent se contenter de donner un avis consultatif sur la question.

 » La Convention Chrétienne pour la Démocratie, parti politique à vocation chrétienne demande aux Leaders des confessions religieuses de demeurer les églises au milieu du village, de garder leur indépendance et de n’accepter d’être au plus qu’une structure consultative », affirme l’ancien ministre aux sports.

Nous lançons un appel pressant et vigilant à tous les hommes et femmes de bonne volonté, membres des confessions religieuses d’interpeller leurs leaders des confessions religieuses afin d’être prudents pour ne pas tomber dans le jeu des politiciens et perdre ainsi toute leur indépendance et crédibilité, renchérit celui qui est également conseillé du coordonnateur de la coalition LAMUKA.

Cette interpellation, Lisanga Bonganga l’adresse plus particulièrement aux responsables de l’église catholique du congo qui à l’issue de leur assemblée permanente le 02 mars dernier était sceptique quand à la gestion de l’État par la coalition FCC – CACH.

A l’époque, la haute hiérarchie de l’église affirmait que l’actuelle coalition au pouvoir était plus préoccupée par les positionnements politiques que par le service à rendre au peuple. Depuis rien n’aurait changé d’où la nécessité pour les autorités de l’église de faire attention de peur qu’elles ne remettent en cause les valeurs morales et spirituelles qui les ont toujours caractérisées insiste le coordonnateur des « congolais telema ».

Pour rappel, le président de la République Félix Tshisekedi avait signé une ordonnance nommant notamment l’archevêque de Kinshasa coordonnateur du fonds de solidarité nationale.

Cette structure a pour rôle de récolter et gérer tous les fonds relatifs à la riposte contre le coronavirus en République démocratique du Congo.

Elysée Odia

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :