Aujourd'hui :13 April, 2021
7SUR7.CD

RDC : L’UDPS condamne « le comportement barbare et incivique » de deux députés qui ont agressé le VPM de l’Intérieur à l’Assemblée nationale

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS/Tshisekedi), a, dans une déclaration politique datée du 6 décembre 2019 et parvenue ce dimanche à la Rédaction de 7SUR7.CD, dénoncé et condamné l’agression dont a été victime le vice-premier ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde à l’Assemblée nationale.

Les auteurs de cette agression, en l’occurrence les députés nationaux Adrien Phoba et Papy Mantezolo respectivement de LAMUKA et du FCC, reprochent au VPM Kankonde d’avoir réhabilité le gouverneur du Kongo-Central Atou Matubuana et son adjoint Justin Luemba, impliqués dans un scandale sexuel qui avant secoué la province.

Cependant, l’UDPS rappelle que l’Assemblée provinciale du Kongo-Central « s’était vigoureusement opposée à ce que la justice se saisisse de ce dossier, ne serait-ce que pour laver la province de l’opprobre ».

« Eu égard à ce qui précède, l’UDPS/TSHISEKEDI condamne de la manière la plus ferme le comportement barbare et incivique de ces deux députés qui se sont montrés indignes de figurer au nombre des honorables représentants du peuple », a déclaré Augustin Kabuya, secrétaire général du parti. 

En outre, l’UDPS demande aux plates-formes et aux partis politiques dont relèvent ces deux élus de les « rappeler vivement à l’ordre, au risque de la laisser croire à l’existence d’une machination diabolique orchestrée pour provoquer une crise politique artificielle et ainsi déstabiliser les institutions du pays ».

« Pendant qu’ils font semblant de s’indigner de la reprise de fonction par les autorités de leur province, auteurs du scandale sexuel, voilà que ces députés nationaux eux-mêmes font pire en affichant un
comportement tout aussi inqualifiable que dégradant », renchérit Augustin Kabuya.

Par ailleurs, le parti présidentiel invite les acteurs politiques en « disharmonie avec le changement politique intervenu au pays par la volonté du souverain primaire », à s’adapter à ce changement et à donner le meilleur d’eux-mêmes dans un jeu politique noble et civilisé, tel que dicté par la Constitution ainsi que par les « lois pertinentes » du pays.

Pour rappel, les deux députés qui ont agressé le VPM de l’Intérieur Gilbert Kankonde ont été suspendus pour 5 séances plénières par le bureau de l’Assemblée nationale. À signaler également que le MPCR de Jean-Claude Vuemba s’est désolidarisé de son député Adrien Phoba.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :