Aujourd'hui :23 September, 2020
Photo droit tiers

RDC : L’UDPS Ted Beleshayi suggère l’automatisation du système d’information et de gestion intégrée du processus électoral pour réduire l’implication humaine 

Le secrétaire exécutif national de la Ligue des jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Ted Beleshayi, a, dans un message transmis samedi 4 juillet 2020 à 7SUR7.CD, suggéré l’automatisation du système électoral pour réduire systématiquement l’influence humaine.

Une fois cette étape franchie, Ted Beleshayi estime que la désignation des animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ne sera plus un enjeu comme c’est le cas à l’heure actuelle.

« Il faut imaginer un système automatisé d’information et de gestion intégrée du processus électoral qui réduirait totalement l’implication humaine (surtout le dépouillement et la publication des résultats). Ainsi, la désignation des dirigeants de la CENI ne sera pas un enjeu politique », a préconisé Ted Beleshayi.

Si ce système automatisé permet dans 24h de publier les résultats compilés répartis bureau de vote par bureau de vote sur le site web officiel de la CENI, poursuit cet expert comptable et en économie monétaire, les médias accrédités les relayent, le président de la CENI ne sera juste là que pour officialiser ce qui est connu de tous. 

« Ainsi, sa désignation [du président de la CENI ndlr] ne nous dira plus grand chose », a martelé le secrétaire exécutif national de la ligue des jeunes du parti dirigé par Jean-Marc Kabund.

Dans la foulée, Ted Beleshayi prend l’exemple de la République Française et des États-Unis d’Amérique où, soutient-il, que les personnes qui publient les résultats des élections ne sont pas connues du grand public.

« Qui connaît celui qui communique les résultats officiels des élections en France ou USA ? En France par exemple, au journal de 20h00 de France 2 on connaît le nom du président élu avant les résultats officiels. Jamais les résultats officiels sont différents de ceux publiés par France 2 », conclut le secrétaire exécutif national de la jeunesse du parti présidentiel.

Cette proposition de Ted Beleshayi intervient au moment des voix ne cessent de lever en République Démocratique du Congo pour contester l’entérinement de Ronsard Malonda à la présidence de la CENI par l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, les organisations dont certaines sont religieuses comme l’Église Catholique et l’Église du Christ au Congo (ECC), qui contestent cet entérinement, insistent sur la nécessité de réformer la CENI et le système électoral avant la désignation des animateurs de cette institution d’appui à la démocratie.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :