Aujourd'hui :28 November, 2020

RDC : l’Union européenne soutient la réforme de la police avec 20 millions d’euros


Dans un communiqué de presse publié lundi 16 novembre, l’Union européenne (UE) poursuit son engagement pour la sécurité de la population de la République démocratique du Congo (RDC) avec l’allocation de 20 millions d’euros au « Programme d’appui à la réforme de la police » sur une portée de cinq ans dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement. Ceci porte le soutien total de l’UE à la réforme de la police à 60 millions d’euros.

La commissaire européenne pour les partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, citée dans ce communiqué, a indiqué qu‘« Il ne peut y avoir de développement et de croissance durable que dans un environnement pacifié. C’est pourquoi l’Union européenne renforce son appui en faveur de la sécurité, de la paix et de la stabilité en RDC. Nous soutenons donc le Gouvernement de la RDC dans sa détermination à poursuivre les réformes engagées dans le secteur de la sécurité, de la défense et de la justice en respectant pleinement les droits de l’homme. »

La relance de la réforme de la police est primordiale pour accroître la confiance de la population envers les forces de sécurité, et soutenir l’État de droit sur l’ensemble du territoire de la République démocratique du Congo, poursuit le communiqué.

Ce nouveau programme d’aide européen vise à améliorer la gouvernance, la protection des droits de l’homme ainsi que la lutte contre l’impunité et la corruption en RDC. Il comprend quatre objectifs spécifiques: l’amélioration de la mise en œuvre de la réforme et de la redevabilité de la police; le renforcement de la professionnalisation de la police et de la chaîne pénale; l’amélioration de la gestion des ressources humaines; et enfin rendre opérationnelle la police de proximité pour restaurer la confiance de la population.

Une attention spéciale sera portée aux questions de genre, compte tenu de l’importance de la reconnaissance de l’égalité des droits entre hommes et femmes et de la lutte contre les violences basées sur le genre, y compris les violences sexuelles, conclut-il.

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :