Aujourd'hui :18 September, 2020
7SUR7.CD

RDC-Mises en place dans l’armée et la magistrature : Le FCC dénonce des violations intentionnelles et récurrentes de la constitution

Dans une déclaration ce mardi 21 juillet 2020, le Front Commun pour le Congo (FCC) a dénoncé la violation intentionnelle de la Constitution par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans les ordonnances portant nomination au sein de l’armée et de la magistrature.

« Le FCC rappelle que ces violations intentionnelles et récurrentes de la constitution et des lois de la République ne sont pas de nature à favoriser le fonctionnement harmonieux des institutions, gage de la stabilité du pays », a indiqué le FCC.

En outre, Le FCC qui dit reconnaître le droit à une promotion légitime des nominés, note cependant le non-respect des procédures et la violation de l’équilibre des pouvoirs constitutionnels au sein de l’exécutif qui est bicéphal.

D’après la plateforme chère à l’ex-président Joseph Kabila, cet équilibre est renforcé par l’esprit et la lettre de l’accord qui régit la coalition au pouvoir.

Par ailleurs, le Front Commun pour le Congo a réitéré son soutien au premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et l’a encouragé à rencontrer très rapidement le président de la République en vue de tirer au clair la « grave situation » ainsi déplorée.

Pour rappel, le premier ministre a, dans une déclaration signée par son porte-parole, déclaré avoir été surpris de la publication des récentes ordonnances présidentielles portant nominations au sein de l’armée et de la magistrature, contresignés par le vice-premier ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :