Aujourd'hui :14 April, 2021
7SUR7.CD

RDC : Pour la CENI, le 30 décembre constitue l’an 1 de l’enfantement de l’alternance pacifique et démocratique survenue au sommet de l’État

Il y a un an jour pour jour, le peuple Congolais s’était rendu aux urnes à  l’occasion de l’élection présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciales. 

D’après Jean-Pierre Kalamba, Rapporteur de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), en ce jour la RDC célèbre l’an 1 de l’enfantement de l’alternance pacifique et démocratique au sommet de l’État. 

Il s’est félicité en outre du travail abattu par la Centrale électorale pour organiser ces scrutins et ce, malgré les supputations de certains politiciens qui « militaient contre le maintien la machine à voter ». 

« Ce jour constitue l’an 1 de l’enfantement de l’alternance démocratique en RDC.  C’est ce jour où les Congolais après abnégation de la CENI se sont retrouvés aux urnes et ont même compris les spéculations des politiciens qui leur avaient dit que pour voter, il fallait 15 minutes et qui leur avaient dit que la machine à voter est prédisposée pour un tel candidat », a déclaré Kalamba à la presse. 

À l’en croire, aujourd’hui la vérité a triomphé et elle a blanchi les responsables de la CENI qui ont enduré plus de 3 ans d’injures, d’humiliation et de suspicions. 

Au terme des élections générales du 30 décembre 2018, Félix Tshisekedi, candidat porté par le Cap pour le changement (CACH), a été proclamé vainqueur de la présidentielle par la CENI et confirmé par la Cour Constitutionnelle.

Martin Fayulu soutenu par LAMUKA et Emmanuel Ramazani Shadary du Front commun pour le Congo (FCC) sont arrivés respectivement en 2ème et 3ème positions dans une course à la magistrature suprême qui a connu la participation de 21 candidats. 

Merveil Molo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :