Aujourd'hui :22 September, 2020
7sur7

RDC-Sécurité alimentaire : Le FIDA accorde un prêt de 26,6 millions $ et un don de 9,8 millions $ au gouvernement 

Pour promouvoir la production des denrées alimentaires et améliorer la résilience des petits exploitants agricoles en cette période de Covid-19, le Fonds international de développement agricole ( FIDA) accorde un prêt de 26,6 millions $ et un don de 9,8 millions $ à la RDC.

C’est le ministre congolais des Finances Sele Yalaghuli et le président du FIDA, Gilbert F. Houngbo qui ont, par correspondance, signé cet accord  financement entre les deux parties.

A en croire un communiqué dont la copie a atterri à la rédaction de 7sur7.cd ce mardi 7 juillet, cet accord de financement concerne le Programme d’appui au développement rural inclusif et résilient ( PADRIR).

D’un montant global de de 130,4 millions $, ce programme vise à  promouvoir la culture de denrées alimentaires telles que le manioc, le riz et le maïs, afin de développer la résilience face aux changements climatiques, ainsi que la production d’arachide, de nièbé et de soja qui renforceront la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations.

Au-delà de la promotion de la culture des denrées alimentaires, ce Programme  aura aussi pour but d’améliorer la résilience des petits exploitants agricoles, en cette période de la pandémie de Covid-19 et à encourager le maraîchage, la pisciculture, l’aviculture, l’apiculture et l’élevage en RDC.

Le communiqué indique que la contribution du gouvernement congolais à la matérialisation de ce Programme s’élève à 14,7 millions $, auxquels s’ajoutent 3,3 apportés par les bénéficiaires.

Les cofinanceurs et les partenaires de développement internationaux se sont, quant à eux, engagés à verser.m 75,9 millions $.

Il convient de préciser que le PADRIR sera mis en œuvre dans quatre provinces de la RDC, à savoir Kasaï-Central, Kasaï Oriental, Lomami et Maniema.

Il permettra de construction 180 points d’eau, dont des trous de forage, des systèmes d’approvisionnement en eau potable, 14 microcentrales  hydroélectriques et kits scolaires.

Grâce à ce  programme, renseigne Valantine Achancho, directeur de FIDA en RDC, 1 530 kilomètres de route et de ponts seront réhabilités, 44 entrepôts, 68 établissementssements de santé et hôpitaux ruraux, 35 centres de nutrition et 70 écoles primaires et secondaires seront construits et rénovés.

Il convient de rappeler que pour renforcer l’indépendance alimentaire du pays, en perspective de l’après Covid-19, le gouvernement congolais a mis en place des moyens pour promouvoir la culture des denrées alimentaires dans plusieurs coins du pays.

Orly-Darel Ngiambukulu

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :