Aujourd'hui :20 September, 2020
Photo droit tiers

RDC-Travailleurs bloqués sur les sites miniers : Le gouvernement appelle au déconfinement de ceux qui ont déjà totalisé plus d’un mois

Le gouvernement congolais accorde un moratoire d’un mois à toutes les entreprises minières œuvrant dans les provinces du Lualaba et du Haut-Katanga ayant bloqué leurs employés sur les sites d’exploitation de les déconfiner. Pour ceux qui ont déjà totalisé plus d’un mois depuis le 2 juillet, l’exécutif national demande purement leur libération. 

Cette décision a été prise à l’issue de la mission d’inspection effectuée du 1er au 7 juillet dernier dans les provinces précitées par une délégation ministérielle à laquelle a participé la ministre d’État en charge de l’emploi, travail et prévoyance sociale. 

À travers une note circulaire signée par Néné Nkulu Ilunga et consultée par 7SUR7.CD le mardi 14 juillet 2020, elle fait savoir que ce délai de 2 mois court à partir du 2 juillet pour les entreprises minières de la province du Lualaba et du 6 juillet pour celles de la province du Haut-Katanga. 

« En outre, il est demandé à toutes les entreprises de libérer tous les travailleurs ayant totalisé à la date du 2 juillet 2020 plus d’un mois de confinement sur le site d’exploitation minière. », insiste la ministre Nkulu. 

Pour les entreprises ayant sollicité un traitement particulier tenant compte de la taille et du volume des opérations, la ministre d’État en charge de l’emploi explique qu’un moratoire de 2 mois leur a été accordé afin de leur permettre de reprendre les activités normalement. 

Tout au long de cette période, ces sociétés minières sont appelées à se doter des kits de prévention et protection contre la Covid-19 et faire respecter les mesures sanitaires pour y faire face.

Elles sont aussi tenues d’assurer les soins de santé des travailleurs et des membres de leurs familles, de mettre à la disposition des travailleurs confinés un logement décent, de veiller à une alimentation saine et équilibrée des travailleurs et d’aménager un horaire de travail respectant les textes réglementaires, précise-t-elle. 

La ministre Nkulu instruit les inspecteurs du travail de collaborer avec les gouvernements provinciaux concernés pour faire le suivi de ces mesures par des visites régulières.

Merveil Molo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :