Aujourd'hui :26 September, 2020
7sur7

Réformes électorales : La NSCC appelle la coalition FCC-CACH à « reprendre politiquement et techniquement l’initiative de la recherche du consensus »

La Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) a exprimé son inquiétude sur la persistance des divergences d’approches méthodologiques, les guerres de leadership et la multiplicité des initiatives en vue de dégager le consensus sur les réformes électorales. 

Au cours d’un point de presse tenu ce lundi 31 août 2020, son coordonnateur Jonas Tshiombela invite les deux forces politiques au pouvoir à un sursaut patriotique et l’encourage à prendre à bras-le-corps cette question pour une issue apaisée de prochains scrutins. 

« Craignant la persistance et les conséquences temporelles de cette crise sur l’ensemble de la suite du processus électoral, la NSCC appelle au sursaut d’orgueil national et encourage activement la coalition au pouvoir FCC-CACH de sauver la nation en reprenant immédiatement politiquement et techniquement l’initiative de la recherche du consensus national inclusif en capitalisant toutes les contributions produites par les autres parties prenantes, cela en vue d’accroitre le succès d’amélioration du cadre régulateur des élections apaisées à l’horizon 2023 », a-t-il fait savoir. 

Pour sauver le processus démocratique et électoral du pays, la NSCC annonce qu’elle va mener dans un bref avenir des consultations avec le leadership de la coalition au pouvoir ainsi que d’autres parties prenantes pour explorer toutes les voies contribuant à concilier les vues des uns et des autres. 

Pour rappel, la NSCC avait rejeté les discussions et résultats du forum pour le consensus sur la réforme électorale qui s’était ouvert le lundi dernier à Kinshasa, à l’initiative de  l’Université de Liège (Belgique) sous la médiation du chercheur Bob Kabamba. 

Selon cette structure, « les acteurs de la société civile se sont vus attribués le statut inactif de simples figurants. » Un jour après son début, ces travaux ont même été suspendus faute d’inclusivité. 

De son côté, le groupe de 13 personnalités politiques et sociales dont les députés nationaux notamment Patrick Muyaya, Delly Sesanga et Claudel Lubaya sont toujours à l’oeuvre en menant un plaidoyer auprès des forces vives du pays pour obtenir un consensus sur les réformes électorales. 

Merveil Molo

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :