Aujourd'hui :18 September, 2020

Sankuru : l’assemblée provinciale demande au gouverneur Mukumadi de se mettre à la disposition de la justice

L’assemblée provinciale du Sankuru demande au gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi de cesser de perturber la quiétude de la population du Sankuru et de rentrer à Kinshasa pour se mettre à la disposition de la justice. Lors d’un point de presse organisé dimanche 23 août à Kinshasa, l’organe délibérant réitère sa requête auprès du ministre de l’Intérieur et sécurité pour qu’il saisisse la Commission électorale nationale indépendante (CENI), en vue de l’organisation de l’élection des gouverneur et vice-gouverneur de la province du Sankuru.

Le président de l’assemblée provinciale du Sankuru, Benoit Olamba, déclare que son institution ne saurait travailler avec une personne qui a été dépouillée de sa qualité de gouverneur.

« Le bureau de l’Assemblée provinciale du Sankuru sollicite l’implication de Mr le président de la république, Chef de l’Etat en sa qualité de garant de la nation pour faire cesser les souffrances infligées depuis de longs mois par sieur Stéphane Mukumadi à la population du Sankuru qui mérite aussi de jouir l’Etat de droit, dont il a fait son cheval de bataille », a affirmé M. Olamba.

En se rendant au Sankuru, Mukumadi a foulé au pied l’arrêt de la Cour constitutionnelle rendue sur l’exigence de sa démission et la procédure en cours au parquet général près la Cour de cassation qui, ayant déjà débuté la confrontation entre les parties, leur a formellement demandé de rester à sa disposition à Kinshasa, estime Benoit Olamba.

« L’arrivée de Joseph Stéphane Mukumadi au Sankuru n’a aucun caractère officiel. C’est un citoyen poursuivi par la justice qui revient pour étouffer les conséquences de ses actes répréhensibles. Depuis sa déchéance par la plénière de l’Assemblée provinciale et sa mise en accusation, ce monsieur a cessé d’être gouverneur du Sankuru et ne peut donc plus engager la province », a-t-il ajouté.

C’est depuis novembre 2019 qu’une crise institutionnelle oppose le pouvoir de Joseph Stéphane Mukumadi, gouverneur élu du Sankuru et l’assemblée provinciale qui le considère depuis comme déchu après son absence à la plénière consacrée à son audition sur son programme quinquennale et l’investiture de son gouvernement.

Le bureau se dit surpris de voir Stephane Mukumadi retourner au Sankuru et s’arroger tous les pouvoirs publics.

L’avocat du gouverneur Joseph Mukumadi fustige l’acharnement sur son client 

L’avocat de Joseph Stéphane Mukumadi, Maitre Landry Pongo, parle d’un pur acharnement qui n’a pas sa raison d’être. Pour lui, l’arrêt du parquet général près la cour de cassation auquel l’assemblée provincial fait allusion n’a aucun caractère d’injonction. Il ne représente qu’une interprétation faite par cette instance. 

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :