Aujourd'hui :24 September, 2020
7sur7

Shadary : « Nous marchons pour qu’on n’intimide plus les gens. Nous avons constaté qu’il y a déjà une dérive dictatoriale »

Se confiant à la presse ce jeudi 23 juillet 2020 lors de la marche du Front Commun pour le Congo (FCC) à Kinshasa, le secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) a déclaré qu’ils sont descendus dans la rue notamment contre la dictature qui commence à s’installer en RDC.

« Nous manifestons pour qu’il n’y ait plus d’arrestations arbitraires, nous marchons pour qu’il y ait suffisamment de l’ordre dans ce pays, nous manifestons également pour qu’on arrête pas les gens arbitrairement. Nous marchons pour qu’on n’intimide plus les gens. Nous marchons donc pour un État de droit parce que nous avons constaté qu’il y a déjà une dérive dictatoriale que nous dénonçons parce que nous sommes en coalition. Nous sommes d’accord avec la coalition mais il faut qu’on corrige », a déclaré Ramazani Shadary.

Dans la foulée, l’ancien candidat à la présidentielle de 2018 affirme que le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba n’est pas un garçon de course de qui que ce soit.

« Le premier ministre est le chef du gouvernement. Il faut qu’il assume ses prérogatives (…) On devait respecter la forme [nominations à la Cour Constitutionnelle ndlr], nous nous battons pour qu’on corrige parce que la forme n’a pas été respectée « , a martelé Emmanuel Ramazani Shadary.

La marche du Front Commun pour le Congo (FCC) s’est clôturée sans incident. Les éléments de la Police Nationale Congolaise n’ont pas fait usage des bombes à gaz lacrymogènes.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :