Aujourd'hui :19 September, 2020
7SUR7

Situation économique : La RDC a bien terminé le mois d’août grâce notamment au pacte de stabilité signé entre le gouvernement et la BCC, (Mayo)

Le pacte de stabilité signé entre le gouvernement et la Banque Centrale du Congo (BCC) a permis à la RDC de bien clôturer le mois d’août 2020 sur le plan économique. C’est ce qu’a affirmé le vice-premier ministre ministre du budget, Jean-Baudouin Mayo, après la réunion du Comité de conjoncture économique présidée par le premier ministre Sylvestre Ilunga ce mercredi 9 septembre à Kinshasa.

« Examinant la note de conjoncture, le Comité de conjoncture a constaté que nous avons bien terminé le mois d’août grâce notamment au pacte de stabilité qui a été signé entre le gouvernement et la BCC en présence du premier ministre », a-t-il fait savoir.

Le VPM du budget a affirmé qu’au terme de cette réunion, le chef du gouvernement a recommandé aux parties prenantes de rester collées à ce pacte qu’il faut absolument respecter.

À l’en croire, il y a décélération du rythme de formation des prix et  une plus ou moins stabilité relative du taux d’inflation sur le marché de change, tant sur l’officiel que le parallèle.

Pour le VPM JB Mayo, la note présentée par le ministre des mines renseigne quelques embellies sur le marché de cours des principaux produits miniers de la RDC.

Selon cette note, rapporte-t-il, le cuivre a atteint pratiquement 6.700 dollars américains la tonne contre le prix du cobalt qui a quelque peu baissé de 0,05%. Le manganèse, l’or et les autres produits miniers, soutient B. Mayo, ont vu leurs prix résister s’ils n’ont pas augmenté.

« Ce qui est une bonne chose est que la production est maintenue. Elle est à un niveau bon et c’est encourageant pour le pays. Il reste que l’on règle certaines questions soulevées par le secteur minier. Le président de la République s’est impliqué lui-même. Le premier ministre a transmis à la Commission ECOFIN (Économie et Finnaces de l’Assemblée nationale, ndlr) ses instructions », a-t-il rassuré.

D’après le VPM du budget, le dernier point abordé au cours de la réunion de conjoncture économique a été celui relatif à la note de l’Association nationale des Entreprises du Portefeuille (ANEP) qui a fait une contribution pour l’amélioration du secteur des assurances en RDC, afin qu’il puisse renflouer les caisses de l’État.

« La note a été, au terme de la réunion, donnée au ministre des finances pour voir, avec l’expertise de son ministère, quelles mesures idoines prendre quant à ce », a affirmé B. Mayo. 

Initialement tenue le mardi de chaque semaine, la réunion du comité de conjoncture économique a été reportée à ce mercredi 9 septembre 2020, suite à l’agenda chargé du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Il convient de rappeler que le pacte de stabilité économique et monétaire a été signé entre le gouvernement, représenté par le premier ministre Sylvestre Ilunga, et la BCC, représentée par son gouverneur, Déo Gratias Mutumbo, le 18 août 2020.

L’objectif de ce pacte est de veiller à une gestion sur base de caisse, l’exigence pour le gouvernement de ne plus consommer les crédits budgétaires au-delà de ses ressources et de ne plus recourir aux dépenses en procédure d’urgence.

Orly-Darel Ngiambukulu

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :