Aujourd'hui :13 July, 2020
7sur7

Sud-Kivu : Des organisations de la société civile exigent le retrait des propositions de loi Minaku-Sakata

 

Les organisations de la société civile du Sud-Kivu réunies au sein du comité de suivi des mécanismes de protection des droits humains exigent le retrait de 3 propositions de loi initiées par les députés nationaux Aubin Minaku et Garry Sakata pour la reforme judiciaire.

Dans une déclaration rendue publique samedi 27 juin 2020, ces organisations de la société civile soulignent que ces propositions de loi constituent une « véritable régression du principe sacro-saint de la séparation des pouvoirs ».

« Les organisations de la société civile sont hautement consternées par les 3 propositions de loi soumises à l’Assemblée Nationale, lesquelles, une fois votées, pourraient empiéter sur l’indépendance de la magistrature en RDC. Il y a urgence d’intervenir pour arrêter cette démarche qui entend laisser pour compte, la cause d’une nation, laquelle risque d’être prise en otage par un regroupement politique », peut-on lire dans cette déclaration.

Pour l’un des signataires, maître Justin Bahirwe, coordinateur de l’organisation SOS IJM, les organisations de la société civile du Sud-Kivu exigent le retrait « pur et simple » desdites propositions de loi, « liberticides et dangereuses », aux afin de garantir l’indépendance de la justice.

Il sollicite l’implication personnelle du président de la République pour bloquer le schéma à cette initiative qui va à l’encontre des intérêts de la nation.

Ces organisations demandent à la communauté internationale de rappeler à la République Démocratique du Congo le respect des engagements pris en matière de l’indépendance de la justice.

Déogratias Cubaka, à Bukavu

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :