Aujourd'hui :15 July, 2020
7SUR7.CD

Sud-Kivu : Environ 1600 prisonniers dans un état de santé « précaire » à la prison centrale de Bukavu (CNDH)

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH-RDC), bureau de représentation provinciale du Sud-Kivu appelle les autorités judiciaires à libérer les détenus de la prison centrale de Bukavu poursuivis pour des faits bénins.

Ce, dans le but de désengorger cette maison carcérale qui compte à jour au moins 1.653 détenus qui présentent un état santé « précaire ».

Dans une note d’information parvenue à 7SUR7.CD le vendredi 1er mai 2020, cette organisation dit s’inquiéter du risque élevé de propagation du Covid-19 dans les maisons carcérales.

« Il a été constaté avec amertume que des mandats d’arrestation provisoire continuent à être établis et de nouveaux détenus continuent à peupler la prison centrale de Bukavu dont les occupants présentent une santé déjà très fragile. Aucun geste barrière ni mesure efficace de prévention ne sont actuellement d’application dans la prison. Une seule personne contaminée mise en détention suffit pour provoquer une catastrophe sans précédent dans cette prison », peut-on lire dans cette note d’information.

Patience Bengheya, coordonnateur provincial de CNDH appelle de ce fait les autorités judiciaires à libérer les personnes poursuivies pour des faits bénins et ayant purgé plus d’un quart de leurs peines et accélérer le processus de personnes éligibles à la libération conditionnelle.

Il précise que la prison centrale de Bukavu compte à ce jour 1653 détenus dont 07 nourrissons, 61 enfants, 39 femmes et 1546 hommes.

Déogratias Cubaka, à Bukavu

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :