Aujourd'hui :14 October, 2019

Sud-Kivu : les enseignants grévistes du réseau catholique attendent la matérialisation de la gratuité de l’enseignement

Les enseignants du Sud-Kivu en grève saluent le discours que le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a prononcé à la 74e session de l’Assemblée générale de l’ONU, dans son volet éducation. Dans une déclaration faite vendredi 27 septembre à Radio Okapi, ils disent attendre la matérialisation de la gratuité de l’enseignement de base en RDC.

« Dans l’ensemble, les enseignants du Sud-Kivu ont salué la gratuité de l’enseignement lancé par le Président de la République. Mais, il n’y a pas de mesures d’accompagnement. Ça fait deux semaines que les enseignants font un travail oral, faute de craies notamment », a déploré Jacques Cirimwami, un syndicaliste des enseignants catholiques du Sud-Kivu.

Selon lui, les enseignants n’ont perçu que 120 000 Fc [72 USD] de salaire comme d’habitude, en dépit des promesses de l’application des mesures de gratuité qui devraient être effectives en septembre.

Il ajoute aussi que les 13 000 enseignants non payés de la province n’ont pas été considérés.

« Nous apprenons qu’il y aura 39 000 FC [23 USD] de frais de fonctionnement qu’on va donner à l’intérieur mais à Kinshasa ce sera 180 000 [109 USD].  Ça c’est quelle discrimination ! L’enseignant congolais est le même partout, et on doit nous mettre dans de bonnes conditions, nous ne voulons pas que ça soit seulement les enfants des politiciens qui puissent vivre et que nos enfants meurent de faim », a dit Jacques Cirimwami.

Le syndicat des enseignants du réseau des écoles catholiques au Sud-Kivu félicite le Chef de l’Etat pour la majoration de l’enveloppe allouée l’éducation de 8 à 20% du budget national.

Jacques Cirimwami pense que si la répartition est bien faite, les enseignants du Sud-Kivu peuvent reprendre le chemin de l’école.

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *