Aujourd'hui :26 September, 2020
7sur7

Sud-Kivu : Plusieurs écoles conventionnées exigent le paiement de la prime aux parents malgré la gratuité

Plusieurs écoles conventionnées catholiques et protestantes dans la province du Sud-Kivu sabotent la gratuité de l’éducation de base, mise en application par le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi.

Elles exigent déjà la prime pour le cycle de primaire où la gratuité est totale, et d’autres fixent les frais de scolarité à leur gré au cycle de secondaire où la gratuité est encore partielle.

Parmi ces écoles, on retrouve l’école primaire Nyamoma et Bakita où les parents sont obligés de payer 50 dollars américains par an et par élève, renseigne Patrice Birindwa, un parent qui s’est confié à 7SUR7.CD ce mardi 11 février 2020.

« Mes enfants étudient à l’école primaire Nyamoma et Bakita dans la commune d’Ibanda. Les comités de parents ont été corrompus par les directeurs de ces écoles. Nous avons été surpris avec un communiqué dans lequel on demande à chaque élève de commencer à payer un montant de 50$ comme prime par an et c’est à payer en deux tranches. Ça c’est saboter la gratuité », s’est-il indigné.

D’autres parents rencontrés renseignent que plusieurs écoles secondaires fixent à leur gré les frais de scolarité.

C’est par exemple le cas de l’EDAP/ISP qui exige 100$ par élève et par an, l’Institut Fadhili, l’Institut Bwindi et beaucoup d’autres.

Il sied de noter que l’arrêté du gouverneur de province fixant les frais de scolarité n’a toujours pas été rendu public. Les sources des syndicats des enseignants révèlent que les frais de scolarité ne vont plus dépasser 34 000FC par élève et par an pour les écoles secondaires.

Déogratias Cubaka, à Bukavu

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :