Aujourd'hui :24 February, 2020
7sur7

Sud-Kivu : une centaine de combattants CNRD/ FDLR et leurs dépendants capturés à Kalonge

Une centaine de combattants ainsi que les membres de leurs familles ont été capturés par les  Forces Armées de la RDC  (FARDC) ce mercredi 4 décembre 2019 et conduits au camp militaire de Kalonge

C’est ce qu’affirme l’un des portes-paroles de l’armée au Sud Kivu, le capitaine Dieudonné Kasereka.

« Les opérations militaires se poursuivent en Territoire de Kalehe. A Kalonge précisément,  nombreux parmi les éléments du CNRD/FDLR sont en train de se rendre  et les autres sont retrouvés dans des cachettes. Nous comptons déjà une centaine de combattants », a-t-il affirmé

Le capitaine  Kasereka appelle la population locale à collaborer avec les FARDC pour en finir avec ce groupe armé.

« Je demande à la population du milieu de ne point accueillir ces rebelles qui sont arrivés à Kalonge, mais plutôt de les dénoncer auprès des services de sécurité. Le moment est opportun pour en finir avec les groupes armés locaux et étrangers actifs sur le sol congolais ».

La société civile de kalonge dit avoir alerté tôt le matin ce mercredi 4 décembre 2019 de l’arrivée des ces rebelles à Kalonge dans le territoire de Kalehe.

 « Des offensives ont été lancées depuis le lundi dernier contre les éléments hutus rwandais du CNRD/ FDLR dans le groupement de Bitale en territoire de Kalehe. Elles se sont étendues le mardi dernier à KAREGA, un village se trouvant entre Burhinyi et Kalonge. Ces combats ont entrainé des déplacements massifs des éléments FDLR avec leurs dépendants. Les CNRD /FDLR et leurs femmes ainsi que leurs enfants sont arrivés dans le groupement de BITALE en chefferie de BULOHO. Un autre groupe a pris la direction de Kalonge pour s’installer dans les forêts périphériques à la localité de CIFUNZI » a déclaré Katemwabi nyakataba, un acteur de la société civile locale.

Il souligne que cette situation entraine depuis la matinée de ce mercredi une panique au sein de la population de Kalonge Centre.

« Certains éléments  et leurs dépendants se camouflent au sein de la population et face à cette situation, les FARDC avec les renseignements des habitants du milieu procèdent à la traque de ces derniers. Tôt le matin, plus de 30 combattants ainsi que les membres de leurs familles ont été capturés et conduits au camp militaire de Kalonge », a-t-il souligné.

Noter que ces affrontements entre FARDC et CNRD/FDLR ont déjà causé plus de 3000 déplacés coté population selon la société civile de Kalehe

Déogratias Cubaka, Bukavu/Sud-Kivu

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant