Aujourd'hui :21 September, 2020
7sur7

Sud-Ubangi : Le gouverneur Mabenze lance les travaux de construction des édifices publics à Gemena

Jean-Claude Mabenze Gbey Benz, gouverneur de la province du Sud-Ubangi, a procédé, ce vendredi 17 juillet 2020 à Gemena, à la pose de la première pierre marquant le lancement officiel des travaux de construction des édifices publics ( les bâtiments administratifs du gouvernorat, de l’hôtel du gouvernement et de l’assemblée provinciale, Ndlr )

Le bâtiment de l’assemblée provinciale du Sud-Ubangi sera construit « sur une superficie totale de 650 m² pour un coût total de 1.037.422,64 USD », celui de l’hôtel du gouvernement sera érigé « sur une superficie totale de 940 m² pour un coût total de 1.090.603, 85 USD » et enfin le bâtiment du gouvernorat de la province va avoir « deux niveaux dont un rez-de-chaussée et un niveau en étage sur une superficie de 780 m² pour un coût total de 1.137.081, 61 USD ».

« Le moment venu nous nous adresserons aux autorités nationales afin de nous venir en soutien. Mais nous avons commencé avec les moyens que nous avons et nous croyons que nous allons arriver au bout », a dit Jean-Claude Mabenze, gouverneur du Sud-Ubangi.

Ce dernier salue le soutien du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi et du gouvernement central.

« Nous voulons ici réitérer notre gratitude au président de la république, à l’ensemble du gouvernement, mention spéciale au ministre des finances mais aussibauc filles et fils du Sud-Ubangi élevés en dignité qui nous encouragent à aller de l’avant », a-t-il ajouté.

Il appelle la jeunesse de cette province à répondre massivement « à l’appel des constructeurs » pour la réussite de ces travaux de construction des édifices publics.

« Je le dis et je le répète, c’est une oeuvre commune à laquelle chacun doit participer », a conclu le chef de l’exécutif provincial du Sud-Ubangi, Jean-Claude Mabenze.

Pour le représentant de l’entreprise chinoise « Guang Fa » qui a gagné ce marché, « la construction combinée de ces trois bâtiments publics répondant au standard international court une durée de deux ans au maximum ».

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :