Aujourd'hui :20 September, 2020
Photo droits tiers

Taxe sur l’identification des téléphones mobiles : Union des consommateurs du Congo demande au ministre des PT-NTIC de révéler le contrat signé avec la société 5C Énergie 

L’Union pour la défense des droits des consommateurs (UDECOM) demande au ministre de Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PT-NTIC), Augustin Kibassa Maliba, de rapporter son initiative tentant à instaurer une taxe pour l’identification des  téléphones mobiles.

C’est le coordonnateur national de cette structure qui a fait ce plaidoyer à travers une correspondance  adressée au ministre de PT-NTIC, avec copie au président de la République et au premier ministre,  parvenue à notre rédaction ce mercredi 9 septembre 2020.

« Il est impérieux de rappeler à votre autorité, avant de vous demander de rapporter votre initiative car suicidaire et inopportune, surtout en cette période de pandémie à Covid-19, l’esprit qui a prévalu à la mise en place de la loi cadre numéro 013-2002 du 16 octobre 2002 sur les télécommunications », a écrit Chief Tshipamba.

Il affirme qu’en sa qualité d’Ong spécialisée dans la protection des consommateurs et la lutte contre la corruption, l’UDECOM a analysé, avec technicité et expertise à l’appui, l’opportunité de cette taxe pour l’identification des téléphones mobiles.

Pour le coordonnateur national de l’UDECOM, cette taxe sur l’identification des téléphones mobiles va à l’encontre de la vision du Chef de l’État sur la promotion du numérique en RDC.

Il demande au ministre Kibassa de mettre, à la disposition des consommateurs, le contenu de ce contrat qu’il compte signer avec la société 5C Energie et la clé de répartition des dividendes qui pourraient résulter de cette taxe qui  générera des millions de dollars américains.

« Cette attitude de vouloir se soustraire de l’obligation de la redevabilité ne peut laisser silencieuse l’UDECOM. C’est ainsi que, prenant fait et cause des consommateurs, je me fais l’agréable devoir de vous demander de rapporter ce contrat que vous vous proposez de signer car l’opportunité et le moment ne s’y prêtent pas », a-t-il plaidé. 

Il invite les très hautes autorités du pays de bien devoir prendre les mesures appropriées pour bloquer ce projet.

Il convient de rappeler que le ministre de PT-NTIC a, à travers une correspondance, annoncé la signature d’un contrat avec la firme 5 C énergie pour instaurer un système d’identification des téléphones mobiles.

En exécution de ce contrat ou projet, l’utilisateur des téléphones portable devra supporter chaque année, au profit de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications et de l’opérateur cocontractant, un montant qui varierait entre 1 et 7 USD, selon que le téléphone est de 2, 3, 4G ou plus. 

L’Union pour la Défense des Droits des Consommateurs du Congo a été créée en 2008. Ses buts sont :
-l’aide sociale aux consommateurs démunis et marginalisés pour leur participation au développement de la société.
-La promotion, à la vulgarisation et  à la défense des droits des Consommateurs notamment :
Droit à l’information ;
Droit d’être entendu ;
Droit à la sécurité ;
Droit de choisir.
L’Ong couvre l’ensemble du territoire national. Néanmoins, elle est effectivement installée dans la Province de Kinshasa et a des représentations au Kongo Centrale, dans l’ancienne Katanga, dans l’ancien Bandundu, dans les deux Kasaï, dans l’Equateur,…

UDECOM couvre jusque-là 7 secteurs privilégiés, à savoir :

1. Financiers (épargne,crédit,transfert….) ;
2. Télécommunications ;
3. Agro alimentaire et divers ;
4. Transport ;
5. Qualité de l’eau et énergie ;
Baril ;
6. Aide et soutien aux consommateurs démunis notamment des femmes marginalisées.

Orly-Darel Ngiambukulu

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :