Aujourd'hui :12 April, 2021

Transfèrement des detenus de Kananga à Angenga : le CICR interpelle l’auditeur général des FARDC

Le comité international de la Croix-Rouge interpelle l’auditeur général de l’armée congolaise sur la situation de douze détenus de la prison centrale de Kananga transférés à la prison militaire d’Angenga en mai dernier alors qu’ils étaient poursuivis devant le tribunal militaire de Kananga.

Ce transfèrement est intervenu le 17 mai dernier alors que la prison centrale de Kananga faisait face à une émeute des détenus dont certains avaient réussi à s’évader.

Le comité international de la Croix-Rouge dit être «conscient» que les autorités peuvent prendre une décision de transfert notamment pour le maintien de l’ordre et de la sécurité. Mais le CICR fait remarquer que les détenus prévenus doivent être tenus à la disposition de la juridiction devant laquelle ils sont poursuivis.

Pour l’organisation, l’éloignement de ces detenus de leur juge naturel fait perdurer leur détention prolongée sans avoir la possibilité de connaitre le statut définitif dans un délai relativement raisonnable.

Dans une correspondance adressée à l’auditeur général de l’armée congolaise, le CICR lui demande de faciliter le retour à Kananga des 12 détenus transférés à Angenga. Il lui recommande également d’éviter le transfèrement des détenus dont les dossiers sont en instruction devant des juridictions.

Le général Tim Mukunto que nous avons joint au téléphone cet après-midi dit n’avoir pas encore reçu cette lettre qui, selon nos informations, lui a été adressée le 12 décembre dernier.

Le document du CICR révèle l’identité de ces détenus dont certains ont été arrêtés depuis mai 2017.

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :